Congre

> > Congre ; écrit le: 23 mai 2012 par Hela modifié le 14 novembre 2014

Congre

Le Congre est présent dans les eaux littorales de l’océan Atlantique en Europe occidentale et de là jusqu’en Afrique occidentale ; il vit aussi en Méditerranée, dans l’Adriatique et la mer Ionienne. Les mâles atteignent environ 1 m et les femelles 2 à 2,5 m de long (maximum connu : 3 m) et 30 kg. Le Congre vit sur les fonds rocheux ou sablonneux jusqu’à 100 m de profondeur. Ce poisson prédateur capture des Harengs, Morues, Langoustes, Homards et Seiches. La maturité sexuelle survient entre 5 et 15 ans. Avant la ponte les ovules représentent environ un tiers du poids des femelles et, pendant la saison du frai, les intestins des femelles dégénèrent tandis que leurs os se décalcifient. La reproduction a lieu en été dans une zone comprise entre la mer des Sargasses et la Méditerranée orientale où les fonds atteignent 2 000 à 3 000 m. On ignore encore à quelle profondeur les œufs sont pondus. Chaque femelle en produit de 3 à 8 millions avant de mourir peu après. Les larves demeurent pendant un ou deux ans en pleine mer entre 100 et 200 m de profondeur et, quand les jeunes poissons mesurent 14 à 16 cm de long, ils commencent à ressembler à des anguilles. C’est alors qu’ils se rapprochent des côtes où ils mènent une existence benthique.

Les eaux tropicales des océans Indien et Pacifique sont habitées par le Congre gris (Conger cinereus) (4) dont la nageoire dorsale commence près de la tête. Les adultes sont brun orangé à brun doré et les jeunes, qui mesurent 22 cm, sont gris avec des nageoires pectorales claires, à part l’extrémité qui est noire. Cette espèce atteint 1,50 m de long.

L’Orphie ou Aiguillette (Belone belone), de la famille des Belonidae, est répandue depuis le sud de l’Islande, la Norvège, le long de la Grande-Bretagne jusqu’au Açores, à Madère, aux îles Canaries, près des côtes du nord-ouest de l’Afrique et dans toute la Méditerranée jusqu’à la mer Noire. Les sujets, âgés de 3 à 4 ans, mesurent environ 70 cm de long et pèsent 1 kg (90 cm est le maximum connu). Ce poisson fraye généralement d’avril à juin, mais parfois jusqu’en septembre. Selon sa taille et l’importance de ses réserves nutritives, la femelle pond de 1 000 à 35 000 ovules dont l’enveloppe est revêtue de filaments visqueux qui les fixent à la végétation aquatique et aux pierres. Cinq semaines après la fécondation des œufs, les alevins, longs de 13 mm, éclosent, pourvus de mâchoires encore très petites.

Vidéo : Congre

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Congre

← Article précédent: Sardine, Pilchard Article suivant: Murène-panthère


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site