Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
ENVIRONNEMENT

Pétrole : La demande mondiale

Vous êtes ici : > Energies renouvelables rayonnement et radioactivité > Pétrole : La demande mondiale

Petrole La demande mondiale 150x150 - Pétrole : La demande mondialeUne demande croissante

Actuellement, le pétrole représente 36 % des besoins en énergie de la planète, et cette tendance ne cesse de croître. En 2005, la consommation mondiale atteignait 83,6 millions de barils par jour; elle devrait dépasser les 90 millions en 2010. Parmi les principaux consommateurs figurent les Etats-Unis, dont les besoins s’élèvent à 25 millions de barils par jour, mais dont on constate que sa demande en pétrole n’a augmenté, depuis 2000, que de 5 %. Puis vient la Chine, qui a vu sa demande en pétrole multipliée par deux au cours des cinq dernières années, et qui a dépassé le taux de consommation énergétique du japon en 2002. Ces pays sont ensuite suivis par l’Inde et les nouveaux pays industrialisés asiatiques, ainsi que par l’Europe.

D’après les estimations de l’Agence internationale de l’énergie (AIE), la part de la Chine dans la hausse de la demande mondiale d’énergie devrait être de 20 % du total mondial au cours des trente prochaines années.

D’ailleurs, la demande en provenance des pays émergents tels que la Chine et l’Inde augmente trois fois plus vite que celle des pays de l’OCDE. Alors que leur part de la consommation mondiale de pétrole représentait 13 % du total mondial en 1970, celle- ci devrait représenter environ 50 % en 2030.

Puisque l’offre et la demande sont étroitement liées, il est donc logique que la production ait, elle aussi, progressé, de l’ordre d’un milliard de tonnes en trois décennies ! Mais, au cours des prochaines décennies, et compte tenu des prévisions concernant la consommation, les réserves pourront-elles suivre  ?

Quelle évolution pour la demande d’énergie ?

Selon l’Agence internationale de l’énergie, les sources d’énergie primaires devraient toutes augmenter dans les vingt-cinq prochaines années, y compris le pétrole. Pour évaluer cette augmentation, l’AIE tient compte de plusieurs paramètres : d’abord, la croissance économique mondiale ; celle-ci devrait continuer à augmenter au rythme moyen de 3 % d’ici à 2030, avec un pic autour de 2010, le ralentissement venant ensuite avec les progrès rencontrés par les pays actuellement en développement. La croissance démographique ensuite : la population mondiale devrait atteindre 8,2 milliards d’individus en 2030. Puis, l’évolution des cours de l’énergie, et notamment ceux du pétrole, qui s’élèveraient à 29 $ (en référence au dollar de 2000) seulement- compte tenu de la diversification des sources d’énergie. Alors que pour l’année 2000, la demande mondiale avoisinait les 3 471 millions de tonnes équivalent pétrole, l’AIE prévoit que cette demande augmentera de plus de 50 % en 2030.

Ainsi, d’après les estimations actuelles, les hydrocarbures devraient demeurer les premiè¬res sources d’énergie utilisées dans les vingt-cinq prochaines années, loin devant le nucléaire et les autres énergies, malgré leur développement .

Le recours aux énergies renouvelables et au gaz naturel limiterait le nucléaire, tandis que le charbon demeurerait limité en raison de ses mauvais effets sur l’environnement. Quant à la répartition géographique de la consommation d’énergie, elle serait répartie de façon plus équilibrée entre les pays du Nord et ceux du Sud : la part des pays en développement devrait alors passer de 30 % en 2000 à 42 % en 20301

La hausse de la consommation pétrolière proviendrait, pour les deux tiers, des trans-ports, et surtout du transport routier. Leur part dans la demande finale de produits pétroliers devrait passer de 50 % en 2000 à 60 % en 2030. Or, il est difficile de substituer le pétrole dans les transports ; ceux-ci dépendent actuellement à environ 95 % des produits pétroliers.

De nombreuses interrogations se posent pour l’avenir : que faire si la Chine et l’Inde, dont les populations comptent déjà en 2006 respectivement 1,3 milliard et 1,1 milliard d’individus, poursuivent leur développement économique et adoptent un mode de vie à l’occidentale, notamment en matière de transport automobile ?

Comment gérer l’accroissement des flux de transport d’hydrocarbures, notamment maritimes ? Comment se traduira cette dépendance croissante, compte tenu de la diminution des réserves ? Quel sera l’impact sur l’environnement lorsque l’humanité atteindra 8 à 9 milliards d’individus ? Quelles sont les alternatives pour réduire la dépendance envers les hydrocarbures tout en préservant l’environnement ?

Vidéo : Pétrole : La demande mondiale

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Pétrole : La demande mondiale

Article précédent:
Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié