Principe de la chambre à détente de Wilson

> > Principe de la chambre à détente de Wilson ; écrit le: 28 mars 2012 par azza modifié le 17 novembre 2014

Principe de la chambre à détente de Wilson

La chambre de Wilson, encore appelée chambre à brouillard, ou chambre à dé­tente (cloud chamber en anglais) fut l’un des premiers détecteurs permettant de visualiser le passage d’une particule chargée. Son principe repose sur le fait que, lorsqu’un gaz est à une pression et à une température très proches de celles où il se condense, l’apparition de gouttelettes va se faire aux points où se trouvent des « germes » de condensation. Ceux-ci peuvent être de simples poussières, mais aussi les ions produits par le passage de particules chargées . La trajec­toire d’une particule traversant un tel gaz à pression sursaturante sera donc visuali­sée par l’apparition d’une traînée de gouttelettes.

Pour obtenir les conditions de sursaturation, le procédé le plus courant est de provoquer une « détente adiabatique » du gaz, c’est-à-dire une baisse de pres­sion suffisamment rapide pour que l’enceinte n’échange pas de chaleur avec l’extérieur. Dans la chambre à détente de Wilson – et celle que Joliot utilisa plus tard -, c’était la chute d’un piston qui provoquait cette baisse de pression du gaz. Celle-ci semble jouer dans le mauvais sens pour provoquer une conden­sation, mais la détente provoque également une diminution subite de la tem­pérature, et ce refroidissement l’emporte sur la baisse de pression. Un brouillard apparaît ainsi le long du passage des particules. Bien entendu, ce phénomène est fugace, et il convient de synchroniser la détente avec la prise d’une photographie.

Après plusieurs décades de fonctionnement, les chambres à détentes furent remplacées par les chambres à bulles, fonctionnant sur le même principe, mais pour la transition inverse (apparition de bulles dans un gaz liquéfié). Ces der­nières furent elles-même détrônées par les chambres à fil du type Charpak.

Vidéo : Principe de la chambre à détente de Wilson

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Principe de la chambre à détente de Wilson

← Article précédent: Histoire de la radioactivité : Qu’est-ce qu’un noyau ? Article suivant: Le neutron devait être anglais


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site