Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ENVIRONNEMENT

Poisson-perroquet bossu

Vous êtes ici : » » Poisson-perroquet bossu ; écrit le: 25 mai 2012 par Hela modifié le 14 novembre 2014

Poisson-perroquet bossu

Poisson-perroquet bossu

Le Poisson-perroquet bossu , de 25 cm de long, est un habitant de l’océan Pa­cifique occidental, au large des Philippines, mais qui vit surtout dans l’océan In­dien. Les poissons-perroquets fréquentent les récifs coralliens et les côtes rocheu­ses des mers subtropicales. La plupart ont de vives couleurs. Sur leurs deux mâchoires, les dents, partiellement ou complètement soudées, forment des pla­ques osseuses aux bords coupants avec lesquelles ils obtiennent leur nourriture qu’ils écrasent à l’aide de leurs robustes dents pharyngiennes. Le bruit de leur mastication peut s’entendre au loin. Ils sont capables de casser, broyer et absor­ber des morceaux de Corail mort ou vivant (dans ce cas les Polypes sont égale­ment avalés). Les débris indigestes du squelette corallien sont rejetés et contri­buent à la formation de sédiments de sable fin. La mâchoire supérieure de ces poissons est généralement prognathe. Les poissons-perroquets pratiquent la na­tation « labriforme » et se servent de leurs nageoires pectorales ; la nageoire cau­dale n’étant utilisée que pour fuir rapidement. Les poissons-perroquets sont éga­lement caractérisés par leur grosse tête, leur corps comprimé latéralement et leurs très grandes écailles. Solitaires ou en bancs, ils sont actifs dans la journée ; les adultes, quant à eux, se tiennent en couples. A l’approche de la nuit, en l’espace d’une demi-heure, ils produisent un cocon muqueux qu’ils abandonnent le len­demain matin. Ce « sac de couchage » leur confère une protection contre les pré­dateurs, probablement les murènes. Leur régime se compose de Coraux, algues, Crustacés et autres Invertébrés pourvus d’une carapace.

Les spécialistes eux-mêmes ont quelques difficultés à distinguer certaines es­pèces de poissons-perroquets, en particulier s’ils ignorent le lieu de leur capture ; cela est dû au fait que la coloration varie non seulement en fonction de l’âge mais aussi selon la localité. L’identification est également compliquée par l’existence d’un dimorphisme sexuel très net, qui se traduit dans la coloration et la morpho­logie, ces deux caractères variant aussi entre les jeunes sujets et les adultes. Enfin, tous les poissons-perroquets sont de fort bons nageurs.



Vidéo : Poisson-perroquet bossu

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Poisson-perroquet bossu

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles