Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ENVIRONNEMENT

Rascasse-croissant

Vous êtes ici : » » Rascasse-croissant ; écrit le: 28 mai 2012 par Hela modifié le 14 novembre 2014

Rascasse-croissantRascasse-croissant

Cette rascasse  d’environ 28 cm est une habitante des océans Indien et Pacili que. Rougeâtre ou brunâtre, elle porte jusqu’à 28 bandes transversales foncées sur la tête et les flancs. Les sujets qui ne mesurent pas encore plus de 10 cm oui de longues nageoires pectorales dépassant la queue quand elles sont repliées contre le corps, alors qu’elles atteignent seulement la nageoire anale chez les adul­tes. Comme les autres espèces du genre Pterois elle est active au crépuscule et, dans la journée, se tient en position oblique, la tête tournée vers le bas, à l’abri des branches de Coraux, attendant le passage d’une proie. Le poisson ou la cre­vette capturés disparaissent rapidement, entraînés par le courant d’eau suscité par l’ouverture de la bouche de la rascasse. Les rascasses chassent aussi d’une autre façon : en déployant leurs nageoires pectorales elles bloquent leur victime dans un coin de l’aquarium ou d’une autre cavité avant de l’aspirer. La Rascasse-crois­sant est sans danger pour ses congénères ou les poissons plus gros, mais elle at­taque facilement ceux qui sont plus petits qu’elle.

La Rascasse volante (Pterois volitans) , qui mesure environ 38 cm, habite les récifs coralliens dans toute la région indo-pacifique. Elle atteint l’Afrique du Sud vers l’ouest et à l’est l’Australie et la Nouvelle-Guinée ; dans l’ouest de l’océan Pacifique, elle atteint les Philippines. De toutes les espèces du genre Pterois, c’est celle qui a les plus grandes nageoires. De grandes « antennes » surmontent ses yeux. Plus cette rascasse est âgée et grande, plus ses nageoires paraissent petites. En captivité, elle grandit vite et s’élève facilement. Elle est généralement rouge bien qu’il en existe des formes sombres et même noires, par exemple dans la mer Rouge. La sécrétion muqueuse de sa peau est toxique, à l’instar des glandes si­tuées sur les épines des nageoires. L’éleveur doit donc y prendre garde. Les bles­sures causées par les épines ne sont pas mortelles mais très douloureuses, et leur guérison est lente.



Vidéo : Rascasse-croissant

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Rascasse-croissant

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles