Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ENVIRONNEMENT

Rascasse négligée

Vous êtes ici : » » Rascasse négligée ; écrit le: 28 mai 2012 par Hela modifié le 14 novembre 2014

Rascasse négligéeRascasse négligée

Cette rascasse , qui atteint à peu près 30 cm de long, présente dans l’océan Pa­cifique, est connue près des côtes du sud du Japon et de la Chine. Les rascasses sont répandues dans toutes les mers du globe, sauf celles de l’Antarctique, mais on les trouve surtout dans les eaux chaudes et tropicales. Leur étrange aspect évo­que un peu celui des Perches, bien que les membres de certains genres se distin­guent par leur morphologie tout à fait particulière ; elles sont donc placées dans des sous-familles spéciales. Toutes les rascasses sont venimeuses, et leur poison leur sert de défense contre les agresseurs. Les épines de leur nageoirA.dorsale et celles, très nombreuses, de leur tête et de leurs opercules sont reliées à des glan­des à venin. La plupart des rascasses sont sédentaires et vivent sur le fond. Peu mobiles, prédatrices, elles se confondent aisément avec le milieu ambiant. Entre autres caractéristiques on notera que des plaques osseuses entourent leurs yeux et couvrent les opercules ainsi que le menton.

Nombre de rascasses ont une chair savoureuse qui leur confère une grande va­leur commerciale, mais d’autres au contraire suscitent la crainte en raison de leurs épines et de leur venin. En général, elles sont rouges au début de leur vie et chan­gent ultérieurement de couleur, en sorte qu’elles sont en harmonie avec leur en­vironnement (homochromie et homotypie). Nous citerons quelques-uns des gen­res parmi les plus connus : Ablabys, Amblyapistus, Dendrochirus, Helicolenus, Inimicus, Iracundus, Parascorpaena, Pterois, Rhinopias, Scorpaena, Scorpae- nodes, Scorpaenopsis, Sebastes, Sebastichthys, Sebastodes. Certaines prépara­tions culinaires célèbres comportent de la chair de rascasse ; c’est le cas de la bouillabaisse, soupe de poisson composée de plusieurs espèces et notamment de Rascasse brune ou Rascasse-porc (Scorpaena porcus). La Rascasse-truie ou Ras­casse rouge (S. scrofa) est également un ingrédient indispensable à cette soupe.



Vidéo : Rascasse négligée

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Rascasse négligée

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles