Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ENVIRONNEMENT

Trident

Vous êtes ici : » » Trident ; écrit le: 28 mai 2012 par Hela modifié le 14 novembre 2014

Trident
Trident

Le Trident  fait partie d’un genre monotypique et il se caractérise par son mu­seau allongé, conique, ses mâchoires fixes et ses dents soudées. Sa première na­geoire dorsale épineuse et les nageoires pelviennes manquent ; son corps est re­couvert de plaquettes épineuses. Il vit dans les océans Indien et Pacifique, près du Japon, de Sumatra, de Seram, des Philippines, de la Corée et du Mozambique, mais n’est nulle part abondant. Son fanon cutané ventral ne se remplit pas d’air ou d’eau comme chez les Tétrodons (Tetraodontidae) mais peut être augmenté par le jeu du squelette de la région pelvienne. Son corps est brun jaunâtre sauf une tache noire circulaire entourée de jaune clair et située sur le flanc. Il atteint 45 cm de long.

Le Tétrodon ou Poisson-coffre cornu (Ostración cornutus) , de la famille des Ostracionidae, vit dans les océans Indien et Pacifique et atteint 50 cm de long. Sa coloration, très variable, va du jaune à l’orange et à l’olive ; chacune des pla­ques osseuses qui le recouvrent porte en son centre une tache bleu turquoise. Ce poisson nage en pleine eau ; on le reconnaît à ses quatre cornes dont deux, au- dessus des yeux, sont tournées en avant et deux, près de la nageoire anale, sont dirigées vers l’arrière.



Les poissons-coffres (Ostracionidae), qui vivent dans toutes les mers chaudes, n’ont pas de nageoire dorsale épineuse ni de nageoires pelviennes (il n’y a pas d’os dans la région pelvienne). Leur corps est recouvert d’une carapace de pla­ques osseuses situées sous la peau et percée d’ouvertures pour le pédoncule cau­dal, les nageoires et les yeux. Ils ne parcourent pas de grandes distances mais peu­vent changer très rapidement de direction. La section de leur corps est triangulaire ou quadrangulaire selon l’espèce. Ils mangent la faune benthique et nagent en re­muant les nageoires dorsale et caudale. Les nageoires pectorales servent d’orga­nes respiratoires auxiliaires puisque les opercules sont presque immobiles et que les fentes branchiales sont étroites. On connaît plus de trente espèces de poissons- coffres.

Vidéo : Trident

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Trident

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles