Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ENVIRONNEMENT

Thon rouge

Vous êtes ici : » » Thon rouge ; écrit le: 28 mai 2012 par Hela modifié le 14 novembre 2014

Thon rouge

Le Thon rouge  est probablement le plus grand et le plus lourd des poissons osseux du monde. Vivant dans les eaux chaudes de tous les océans et de toutes les mers entre les tropiques du Cancer et du Capricorne, il préfère une Thon rouge	tempéra­ture supérieure à 10 °C. Il mesure au maximum 4 m et pèse jusqu’à 900 kg. Sa croissance est exceptionnellement rapide et il peut vivre quinze ans. Poisson pé­lagique par excellence, le Thon rouge est migrateur et vit en petits bancs près de la surface. En juin, il migre et entre dans la Méditerranée pour frayer. Les œufs mesurent seulement 1,2 mm de diamètre et les larves, du type protoptérygien, 4 mm. Après le frai, les reproducteurs, épuisés, migrent vers la Norvège pour refaire leurs forces et ne quittent les côtes de l’Europe du Nord qu’en août ou sep­tembre pour gagner les eaux plus chaudes, proches des Açores. Les thons sont des poissons grégaires, prédateurs, qui se nourrissent – à proximité de la surface – aux dépens des Sardines, Anchois, Harengs et Maquereaux et, à grande profon­deur, de Serrans et de Morues. On les pêche avec différents modèles de filets (sen­nes, etc.) mais également à la ligne. La chair des thons, qui entre généralement dans la préparation de conserves, est extrêmement appréciée pour sa saveur et sa couleur rose. Différentes formes de thons sont connues dans les eaux qui baignent l’ouest de l’Amérique, le Japon et l’Australie ; elles se distinguent surtout par le nombre des filaments branchiaux sans que l’on ne sache toujours s’il s’agit d’es­pèces ou de sous-espèces distinctes, ou plus simplement de lignées.

Le Thon blanc ou Germon (Germo alalunga)  a lui aussi une vaste réparti­tion dans toutes les mers chaudes. Il atteint seulement 1,10 m de long et pèse 30 kg. Ses très longues nageoires pectorales dépassent l’extrémité de la base de la seconde nageoire dorsale. Pélagique, il vit au large, depuis la surface jusqu’à 50 m de profondeur. Il se reproduit en mai et juin. Après le frai, les adultes mi­grent vers le nord jusqu’en Irlande pour se nourrir. Ce poisson préfère les eaux chaudes (plus de 15 °C) et assez denses (35,5 %c de sel). Il mange des poissons grégaires, des Crevettes, d’autres Crustacés planctoniques et des Seiches. On le pêche avec un hameçon simple ou double. Près de la moitié des tonnages péchés est mise en conserve.



Vidéo : Thon rouge

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Thon rouge

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles