Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ENVIRONNEMENT

Quelle est la couleur de l’eau ?

Vous êtes ici : » » Quelle est la couleur de l’eau ? ; écrit le: 9 mars 2012 par Hela modifié le 17 novembre 2014

Quelle est la couleur de l’eau ?Quelle est la couleur de l'eau ?

L’eau qui coule d’un robinet est incolore alors que les photographies sous- marines révèlent une lumière bleue.

L’eau absorbe la lumière, d’autant plus que l’épaisseur traversée est importante. En mer, il reste généralement 40 % de la lumière extérieure à un mètre sous la surface, 15 à 20 % à dix mètres de profondeur et 1,5 % à peine à quarante mètres.



Par ailleurs, l’absorption est sélective et le spectre visible est progressivement amputé du violet et du rouge, qui devient généralement invisible à dix mètres de profondeur, puis du jaune, à partir de vingt-cinq mètres. La coloration bleue domine dès lors que l’épaisseur d’eau est suffisante car les molécules d’eau diffusent préférentiellement la lumière bleue.

Ce phénomène, appelé diffusion Rayleigh, est aussi responsable de la coloration bleue du ciel. Les molécules d’eau ont des tailles similaires à celles des molécules d’air et diffusent la lumière de la même manière.

À très forte profondeur, l’absorption de la lumière est telle que plus aucun rayon lumineux ne parvient de la surface. C’est le noir des abysses. Quelques lacs occupant d’anciens cratères volcaniques font exception, tels le Crater Lake dans l’Oregon. Leurs eaux, très pauvres en éléments minéraux dissous, sont d’une pureté exceptionnelle et le seuil d’extinction se situe vers 300 mètres.

Lorsque l’eau est peuplée d’un grand nombre de microorganismes végétaux, plancton ou algues, elle présente une teinte verte car les plantes, ne pouvant tirer parti de la lumière verte pour la photosynthèse, s’en débarrassent.

D’autres éléments en suspension peuvent colorer l’eau, en fonction de la taille des particules. De grandes quantités de limon ou de sables teinteront l’eau en jaunes.

Le fleuve Jaune ou Houang-Ho, en Chine, doit sa couleur aux énormes quantités de lœss qu’il charrie. Les lacs et les torrents glaciaires, quant à eux, arborent une teinte émeraude, due à la farine glaciaire, constituée de fines particules morainiques.

Peuvent également jouer les phénomènes de réflexion à la surface et au fond de l’eau. L’eau réfléchit la lumière d’autant plus que l’angle d’incidence est élevé. La partie proche d’un lac riche en phytoplancton apparaîtra verte pour un observateur situé sur la berge parce que seule la lumière du ciel qui touche la surface selon un angle aigu est réfléchie dans sa direction.

Au contraire, la partie la plus éloignée semblera vert bleu car observée sous un angle beaucoup plus ouvert. La quantité de lumière bleue réfléchie, beaucoup plus importante, se mêle alors au vert des algues.

Vidéo : Quelle est la couleur de l’eau ?

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Quelle est la couleur de l’eau ?

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles