Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ENVIRONNEMENT

Alimentation

Vous êtes ici : » » Alimentation ; écrit le: 23 mars 2012 par chayma modifié le 17 novembre 2014

AlimentationLa nourriture remplit deux fonctions essentielles : elle apporte les éléments nécessaires à la fabrication d’énergie – utilisée lors de processus physiologiques coûteux en énergie, comme l’absorption et le transport des nutriments, la synthèse du matériel cellulaire, la mobilité et la locomotion. Elle apporte également les éléments de base à partir desquels sont élaborés tous les composants cellulaires (protéines, lipides, glucides). Ce processus de fabrication est appelé anabolisme, par opposition au catabolisme, au cours duquel les composants cellulaires sont dégradés ; l’ensemble, anabolisme et catabolisme, constitue le métabolisme.

La composition corporelle et la taille d’un individu sont le plus souvent déterminées par son programme génétique ; elles sont à peu près identiques chez les individus d’une même espèce, et constantes chez l’adulte. Cette constance nécessite de fines régulations physiologiques.



Les besoins alimentaires

On peut classer les éléments apportés par l’alimentation en trois groupes. Le premier comporte les acides gras, les sucres et les acides aminés, comme l’iso- leucine, la valine ou l’arginine, qui sont indispensables aux synthèses protéiques. Puis viennent les éléments minéraux, parmi lesquels on classe, en tête, le calcium, constituant majeur du squelette des vertébrés ou de la carapace des crustacés. Suivent le potassium et le sodium, puis le cuivre et le fer, qui permet, entre autres, la fixation de l’oxygène dans le sang. Les vitamines sont le troisième groupe d’éléments nutritifs indispensables : leur absence entraîne des pathologies du fonctionnement de certaines enzymes, ou des déficiences dans la structure des cellules.

Microphages et macrophages

L’une des méthodes de classification des animaux repose sur les différents types de régimes alimentaires. On distingue ainsi les microphages et les macrophages.

Les microphages se nourrissent de petites particules qui peuvent être vivantes (plancton végétal ou animal), ou résulter d’un processus de décomposition. Ce groupe est constitué d’animaux aquatiques qui ont en commun la technique générale de capture. A l’aide d’appareils ciliaires et filtrants, ils sont capables de créer un courant aspirant les particules, qu’ils retiennent généralement sans les sélectionner. Ces animaux sont caractérisés par une prise alimentaire quasi continue. Parmi les quelques vertébrés qui utilisent ce mode alimentaire, on trouve les baleines et les requins-pèlerins.

Le groupe des macrophages rassemble des animaux se nourrissant d’aliments plus volumineux, proies vivantes, mobiles ou immobiles, qu’ils doivent le plus souvent fractionner par des moyens mécaniques ou même chimiques.

On les subdivise en trois classes : les macrophages benthiques, qui avalent le substrat sur lequel ils vivent et ne possèdent pas d’organe de mastication,comme les vers ; les macrophages qui s’alimentent par grignotage ou par creusement, comme les termites ; les macrophages qui saisissent leurs proies.

Les régimes alimentaires

Les animaux sont dits monophages si une seule espèce constitue leur menu quotidien, oligophages si un nombre restreint d’espèces leur permet de survivre, ou polyphages si de très nombreuses espèces assurent leur subsistance.

Ils peuvent se nourrir exclusivement de végétaux, comme les herbivores qui mangent des herbes, les granivores des graines, ou les frugivores des fruits; ils peuvent aussi se nourrir exclusivement d’animaux : ce sont les carnivores, parmi lesquels on reconnaît les piscivores, mangeurs de poissons, ou les insectivores, mangeurs d’insectes,

Vidéo : Alimentation

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Alimentation

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles