Chlamydiales

> > Chlamydiales ; écrit le: 8 décembre 2011 par La rédaction modifié le 18 novembre 2014

Description générale

Les particules infectieuses sont des coques non mobiles, appelées corps élémentaires, de 0, 2 à 1,5 micro m de diamètre. Leur paroi n’a ni acide muramique ni peptidoglycane. Leur génome est l’un des plus petits desprocaryotes, de 4 à 6. 108 daltons. Génomes séquencés.

Quelques caractères dérivés propres

■L’infection se fait par l’intermédiaire de corps élémentaires.
■Il y a perte des cytochromes.
■Il y a perte de l’acide muramique et des peptidoglycanes.
■ARN ribosomique 16S: comme pour les autres eubactéries, il y a des caractères dérivés propres dans les séquences du gène de l’ARN ribosomique 16S.

Écologie

Les chlamydiales sont des parasites obligatoires intracellulaires de mammifères et d’oiseaux. Un corps élémentaire, de 0,2 à 0,4 micro m de diamètre, vient s’attacher à la membrane de la cellule en voie d’infection. La cellule le phagocyte. Les lysosomes sont inhibés, et la Chlamydiase transforme en un corps réticulé qui se multiplie dans la vacuole. Ces derniers donnent naissance à des corps élémentaires qui sont libérés lorsque la cellule se lyse, 72 heures après l’infection. Les chlamydiales sont les agents de maladies sérieuses (psittacose, trachome, pneumonie).

Exemples

Chlamydia psittaci (agent de la psittacose); C. trachomatis(agent du trachome) ; C. pneumoniae(agent de la pneumonie).

← Article précédent: Spirochétes Article suivant: Planctomycétales


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site