Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ENVIRONNEMENT

Des protozoaires aux métazoaires : Les monocellulaires ou protozoaires

Vous êtes ici : » » Des protozoaires aux métazoaires : Les monocellulaires ou protozoaires ; écrit le: 5 juin 2013 par imen modifié le 13 novembre 2014

Les monocellulaires ou protozoairesProtozoaires3

La première étape fut sans doute un assemblage de matière organique, n’était viable que s’il était entouré par une membrane plasmique.
La vie a des fondements chimiques. Tous les organismes sont faits des mêmes briques fondamentales : protéines, glucides, lipides et acides nucléiques. Le langage génétique porté par des acides nucléiques toujours formés dans la molécule ADN (acide désoxyribonucléique) est la preuve de l’unité du monde vivant.
On découvre actuellement que la vie est partout. Sous la forme de micro¬organismes, elle est dans des milieux que l’on a longtemps cru hostiles : sources thermales, isolants, glaces polaires, terres acides ou basiques, abysses océaniques. On appelle « extrêmophiles » ces êtres.
Les plus anciennes traces de vie représentées par des micro-organismes monocellulaires, datent approximativement de trois milliards cinq cent millions d’années, soit environ un milliard d’années après la formation de la terre. Distinguer parmi les monocellulaires les protozoaires et les protophytes n’est pas toujours facile. C’est la raison pour laquelle le mot protiste : applique à l’ensemble.
.a plus grande division dans le règne vivant n’est pas entre plantes et animaux mais entre :

                            1 ) les êtres vivants à cellules sans noyau, les Procaryotes



                             2) les êtres vivants dotés d’un noyau, les Eucaryotes.

Vidéo: Des protozoaires aux métazoaires : Les monocellulaires ou protozoaires

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur: Des protozoaires aux métazoaires : Les monocellulaires ou protozoaires

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles