➔ ENVIRONNEMENT

Crustacés

> > Crustacés ; écrit le: 31 mars 2012 par chayma modifié le 14 novembre 2014


Les premiers fossiles d’arthropodes qui peuvent être rattachés aux crustacés datent du cambrien. La carapace des crustacés est soit mince, soit durcie par du calcaire comme chez les crabes et les langoustes. Le corps est divisé en trois régions principales : le céphalon (tête), le péréion (thorax), pourvu de plusieurs paires de pattes ou péréiopodes, et le pléon (abdomen) qui porte divers ap-pendices, les pléopodes. Cependant, chez certains crustacés, thorax et abdomen ne sont pas distincts. La tête est pourvue d’antennes, qui ont un rôle sensoriel, et d’une paire de mandibules. Les appendices servent à la locomotion  nage ou reptation , à la capture des proies, à la mastication des aliments (mandibules), à la respiration, à la reproduction.

Une allure de crevette

La classification des crustacés est complexe et controversée ; elle comprend actuellement 10 classes, avec des formes primitives comme les branchiopodes ou les ostracodes, des formes modifiées parmi les copépodes parasites ou les cirripèdes – considérés comme des mollusques au siècle dernier , et des formes plus évoluées constituant la classe homogène des malacostracés (28 000 espèces environ, généralement marines). Le représentant type des malacostracés ressemble à une crevette ou à une langoustine : thorax et tête fusionnés en un céphalothorax prolongé par un rostre, yeux en général pédonculés, abdomen robuste constitué d’une série de 19 anneaux, portant chacun une paire d’appendices. Les organes génitaux sont toujours situés au même endroit : l’orifice femelle sur le sixième segment thoracique, et l’orifice mâle sur le huitième.

Les princes de la table

Les décapodes sont les malacostracés les plus connus… surtout des gastronomes! Homards, langoustes, crevettes et crabes font la joie des gourmets depuis l’Anti- quité. Ils sont également fort recherchés par des poissons de fond tels que raies et grondins. Ils se caractérisent par cinq paires de pattes locomotrices situées sous une vaste carapace. Leur activité étant essentiellement nocturne, ils se terrent, le jour, dans un abri obscur et s’enfouissent souvent partiellement dans le sable ou les graviers.


Une larve munie d’un œil unique

Dans le développement de tous les crustacés, l’éclosion des œufs, pondus dans le milieu ou incubés dans une poche, conduit à une larve typique, en général libre dans l’eau, le nauplius – ou larve nauplienne , dont le corps ovoïde, non segmenté, est muni de trois paires d’appendices natatoires rudimentaires et d’un œil unique, frontal et médian : l’œil nauplien. La larve se transforme progressivement en adulte (développement anamorphique) ou passe par plusieurs métamorphoses ou stades intermédiaires caractéristiques des différents groupes (développement métamorphique). La croissance de la plupart des adultes s’effectue ensuite par mues successives.

Vidéo : Crustacés

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Crustacés

← Article précédent: crocodiles, alligators et crocodiliens Article suivant: Cycloptères,chabots


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles