Les investissements énergétiques du futur

> > Les investissements énergétiques du futur ; écrit le: 10 février 2012 par mariouma modifié le 17 novembre 2014

Un équilibre entre initiatives publiques et privées

L’avenir énergétique du monde et la situation environnementale sont directement tributaires des investissements qui seront – ou pas – réalisés dans les années à venir. Dans le scénario de référence de l’AIE, comme dans le scénario alternatif, les investissements nécessaires dans l’industrie de l’énergie sont considérables. Toutefois, le secteur de l’énergie se caractérise par des risques et des incertitudes. Une des principales incertitudes concerne les politiques qui seront mises en place pour protéger l’environnement et limiter les émissions de gaz à effet de serre. Les investisseurs et les marchés financiers prennent ces risques et ces incertitudes en compte, mais ils savent qu’il existe d’autres activités où ils peuvent investir. En fait, le secteur de l’énergie est en concurrence avec d’autres secteurs industriels pour l’attraction des investissements. Comme l’énergie garde une dimension politique importante, les gouvernements peuvent intervenir dans le processus de décision. Pour les investissements dans le pétrole et le gaz, les gouvernements des pays exportateurs peuvent retarder ou limiter les investissements pour des motifs de nationalisme des ressources ou pour des motifs purement économiques lorsqu’ils prévoient une augmentation significative de la valeur de leurs réserves par exemple.
Dans le secteur électrique, les gouvernements peuvent mettre en place des mesures incitatives en vue d’éviter les ruptures d’approvisionnement découlant d’un manque d’investissement. Les gouvernements peuvent aussi imposer de nouvelles contraintes pour améliorer l’efficacité énergétique, promouvoir les sources d’énergie renouvelables et limiter toutes les formes de pollution.

Vidéo:  Les investissements énergétiques du futur

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur:  Les investissements énergétiques du futur

← Article précédent: Géopolitique du pétrole et des prix de l’énergie : le troisième choc pétrolier Article suivant: Les besoins d’investissement de l’énergie


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site