Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ENVIRONNEMENT

Les modifications des neurones : Les formations normales actives

Vous êtes ici : » » Les modifications des neurones : Les formations normales actives ; écrit le: 13 juin 2013 par imen modifié le 12 novembre 2014

1Les neurones, cellules post-mitotiques, sont comme toutes les cellules soumises à l’usure du temps ; en raison de leur persistance, elles sont un modèle privilégié pour l’étude des processus du vieillissement.
Les altérations cellulaires dues à l’âge sont mises en évidence grâce au microscope électronique qui observe des modifications de l’ultra-structure et par les méthodes histochimiques qui découvrent des modifications de l’activité enzymatique et chimique. Elles seraient plus marquées en certains points du cerveau : hippocampe, écorce fronto-temporale…
Il est difficile d’affirmer que les altérations du cytoplasme, du noyau, des organites, des membranes, constatées soient à inscrire sous la seule responsabilité de la sénescence ou soient la conséquence d’une hypoxie secondaire à une atteinte vasculaire associée et donc de nature pathologique.

Les formations normales actives

  • Les neurofibrilles : neurotubules, neurofilaments, peuvent présenter des lésions dégénératives (torsades) dans certaines régions de l’écorce cérébrale. Elles sont la règle dans la maladie d’Alzheimer.
  • Les mitochondries, dont la taille et la forme sont apparemment en relation avec l’état fonctionnel de la cellule, diminueraient en nombre et présenteraient des ruptures fréquentes…
  • Les appareils de Golgi présenteraient quelques altérations consistant en une distension des membranes et la formation de larges vacuoles.
  • Les acides nucléiques (ARN et ADN) et les protéines : le nombre d’erreurs dans la duplication des acides nucléiques augmente au fur et à mesure de la vie du neurone ; elle serait le reflet de la programmation de la longévité du neurone. Le trouble de la synthèse des macromolécules protéiques spécifiques, telles que l’ARN dû à l’altération des ribosomes d’après Doty et Gordon (1966) serait responsable de la baisse des capacités d’apprentissage et de mémorisation à long terme.2

Vidéo: Les modifications des neurones : Les formations normales actives

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur: Les modifications des neurones : Les formations normales actives



← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles