Les pluricellulaires ou métazoaires

> > Les pluricellulaires ou métazoaires ; écrit le: 5 juin 2013 par imen modifié le 31 août 2018

Les pluricellulaires ou métazoaires 

Le passage de l’être unicellulaire au pluricellulaire représente une étape capitale. Les premiers multicellulaires sont apparus il y a 600 millions d’années au début du Cambrien. Quarante millions d’années plus tard, les branches principales du règne animal étaient probablement présentes à l’exception des espèces terrestres. Il y eut, lors de ce que l’on peut appeler « l’explosion cambrienne », tous les plans de base des animaux actuels. L’émergence de cette extraordinaire diversité a sans doute son origine dans les processus génétiques qui contrôlent le développement embryonnaire. Plusieurs organismes monocellulaires associés formèrent d’abord des grappes, puis de véritables organismes pluricellulaires ou métazoaires. Ils étaient dépourvus de squelette, leurs traces n’ont pu être conservées que dans des conditions exceptionnelles de sédiments silicieux. Alors que tout l’appareil nécessaire à l’existence du monocellulaire est concentré dans une cellule, chez le pluricellulaire, les cellules se sont progressivement différenciées ; certaines sont affectées à la digestion, d’autres à la fabrication d’une couche protectrice ou d’une ossature, d’autres à la musculature, d’autres devenues système nerveux font communiquer les différentes cellules entre elles ou informent l’organisme. La signalisation la plus simple est fournie par les chémorécepteurs disposés à la surface du corps. Le grand événement car le plus prometteur fut l’apparition de la cellule nerveuse à partir de laquelle partirent des cables qui établissent la communication et la transmission des ordres à d’autres cellules. Une extraordinaire prolifération végétale et animale survint il y a 600 millions d’années. Pour les animaux, ce furent les Invertébrés chez qui se développa parfois une céphalisation, puis les Vertébrés que caractérise non seulement la céphalisation mais aussi la cérébralisation. La colonne vertébrale et le tube neural sont apparus il y a 500 millions d’années avec des animaux aquatiques et les premiers Poissons, les poumons indispensables à la vie aérienne il y a 400 millions d’années avec les Amphibiens, l’œuf à coquille avec les Reptiles il y a 300 millions d’années, le sang chaud il y a environ 200 millions d’années avec les Oiseaux et les Mammifères, un cerveau progressivement agrandi il y a 70 millions avec les Primates primitifs, puis il y a 40 millions d’années avec les Simiens, 10 millions d’années avec les Hominidés, et surtout il y a 2,5 millions d’années avec les humains. Dès le début du Cambrien apparaissent des parties dures dans le corps de certains animaux : carapaces, coquilles, squelette, ce qui explique que l’on puisse prendre connaissance du foisonnement des premiers métazoaires. Il manque parfois des intermédiaires que notre imagination doit composer.

Vidéo: Les pluricellulaires ou métazoaires

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur: Les pluricellulaires ou métazoaires

← Article précédent: Les monocellulaires ou protozoaires : Les Eucaryotes Article suivant: Les invertébrés


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site