Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ENVIRONNEMENT

Les troubles de l’équilibres : Les effecteurs

Vous êtes ici : » » Les troubles de l’équilibres : Les effecteurs ; écrit le: 13 juin 2013 par imen modifié le 12 novembre 2014

1Si le système pyramidal n’intervient guère, car il contrôle essentiellement les mouvements fins distaux ; le rôle du vieillissement extrapyramidal est fondamental : il retentit sur la régulation posturale statique et surtout dynamique en ralentissant les automatismes moteurs. Le sujet très âgé présente fréquemment de signes discrets de la série parkinsonienne dénommés par¬fois « parkinsonisme sénile » : posture en flexion, légère rigidité extra¬pyramidale, amimie, instabilité posturale avec tendance au déséquilibre surtout postérieur. Les muscles vieillissent en perdant volume et force, sur-tout au niveau de la racine des membres, pouvant contribuer ainsi à une moindre efficacité des réactions motrices au déséquilibre.2 Par ailleurs, le jeu articulaire se réduit en amplitude avec la sénescence, particulièrement au niveau des mouvements de flexion-extension de la cheville, limitant les mouvements de rattrapage antéro-postérieurs.

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles