Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ENVIRONNEMENT

Phylogenèse et ontogenèse : Les extinctions en masse

Vous êtes ici : » » Phylogenèse et ontogenèse : Les extinctions en masse ; écrit le: 28 juin 2013 par imen modifié le 11 novembre 2014

Les extinctions en masse

1

Au regard de notre perception du temps, l’évolution biologique est un processus long, et la prise en compte de l’Histoire est absolument indispensable si on veut le comprendre. D’un autre côté, la réalisation d’un organisme apte à se reproduire est aussi un processus de nature historique dans la mesure où il s’agit d’un enchaînement d’événements de construction aboutissant à la mise en place de structures fonctionnelles. La confrontation de ces deux approches historiques ne peut donc qu’être féconde et nous nous proposons de le montrer après avoir abordé quelques uns des apports de la paléontologie.
L’Histoire de la Vie semble constellée de périodes de crise. L’étude des archives fossiles de la Terre montre en effet que, périodiquement, se produisent des renouvellements importants d’espèces. Ces renouvellements font suite à de brutales disparitions des faunes et flores préexistantes. Ces disparitions étaient déjà identifiées par Cuvier (1812) sous le terme « révolutions du globe » et l’on sait maintenant qu’elles ont été nombreuses mais d’intensité variable. Un certain nombre d’arguments permettent d’expliquer ces extinctions massives mais beaucoup d’incertitudes demeurent, d’autant plus que le déterminisme de ces crises biologiques semble variable.2 Elles sont malgré tout extrêmement importantes pour l’évolution dans la mesure où la quasi-totalité des espèces ayant un jour peuplé notre planète a maintenant disparu, ce qui implique un renouvellement permanent des biocénoses.

Vidéo: Phylogenèse et ontogenèse : Les extinctions en masse

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur: Phylogenèse et ontogenèse : Les extinctions en masse



← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles