Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ENVIRONNEMENT

Poisson-perroquet vert

Vous êtes ici : » » Poisson-perroquet vert ; écrit le: 25 mai 2012 par Hela modifié le 14 novembre 2014

Poisson-perroquet vert

Poisson-perroquet vert

Le Poisson-perroquet vert est commun autour des Bermudes, des Bahamas, de la Floride méridionale, dans le golfe du Mexique et, au sud, jusqu’au Brésil. Il at­teint 48 cm de long et se tient près des récifs de Corail. La femelle, qui broute souvent les algues poussant sur les Coraux morts, absorbe aussi les petits graviers recouverts d’algues, mâche le tout, avale ce qui est comestible et recrache le reste. Magnifiquement coloré, le mâle  mange aussi des touffes d’algues sur les ré­cifs et avale des fragments du squelette calcaire des Coraux. Les jeunes diffèrent nettement de ceux des autres espèces du genre Sparisoma. Leur corps porte en effet de grandes taches blanches, et leur pédoncule caudal est traversé par une large bande blanche. Ces motifs existent aussi chez les femelles adultes  alors que chez les mâles on remarque une tache jaune à la base de la nageoire caudale.



Le genre Sparisoma se distingue du genre Scarus par la denture. Chez les pois­sons du genre Scarus, les dents des deux mâchoires se soudent en plaques osseu­ses lisses, semblables à un bec de perroquet aux bords coupants. Quand la bou­che est fermée, la plaque supérieure dépasse l’inférieure. En revanche, dans le genre Sparisoma, les dents soudées sont encore visibles sur les plaques ; elles prennent la forme de denticules aux bords coupants, ondulés, voire finement dé­coupés. Enfin, quand la bouche est close, c’est la plaque inférieure qui recouvre l’autre, à l’inverse de ce qui se passe chez le genre Scarus. La plupart des pois­sons-perroquets frayent en eau libre. Le mâle décrit une spirale autour de la fe­melle, s’élève vers la surface jusqu’à ce que tous deux émettent ovules et laitance. Les œufs, qui sont pélagiques, flottent à la surface. La reproduction se fait par couples séparés ou au sein d’un banc.

On connaît environ quatre-vingts espèces de poissons-perroquets. Comme ils ne sont pas particulièrement populaires auprès des aquariophiles, on les importe plutôt rarement ou par hasard. Ils ont besoin d’un grand aquarium agrémenté de nombreux abris et doivent aussi disposer d’une nourriture abondante sous forme d’algues, Corail, Tuniciers, qu’un aquariophile vivant loin de la mer a des diffi­cultés à se procurer. L’alimentation de ces poissons est donc malaisée, bien qu’ils s’adaptent pourtant fort bien à la vie en aquarium.

Vidéo : Poisson-perroquet vert

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Poisson-perroquet vert

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles