Pourquoi le chant des baleines s’entend-il à des milliers de kilomètres ?

> > Pourquoi le chant des baleines s’entend-il à des milliers de kilomètres ? ; écrit le: 9 mars 2012 par Hela modifié le 8 janvier 2015

Les ondes sonores des Baleines

Les ondes sonores constituent le meilleur moyen pour communiquer dans l’eau. L’Océan se comporte comme un véritable guide d’ondes qui transmet le son autour du globe.

Un signal qui disparaît après trois kilomètres de parcours dans l’atmosphère peut couvrir des centaines, voire des milliers de kilomètres en mer.

Les microphones sous-marins ou hydrophones, de petites sphères en céramique, transforment les ondes de pression en tension électrique. Au cours des années 1950, à l’époque de la guerre froide, la Défense américaine commença à mettre en place un réseau d’hydrophones, le réseau SOSSUS, destiné à détecter à longue distance les bruits rayonnés par les sous-marins soviétiques. Depuis, la mer est demeurée sur écoute.

Suite à l’interdiction d’essais nucléaires, signée par les Nations unies en 1996, les stations de mesure restent sur la brèche vingt-quatre heures sur vingt-quatre, analysant les données et éliminant des événements comme les séismes sous-marins, qui émettent sur des fréquences plus basses (typiquement une trentaine de hertz au lieu d’une centaine).

Sous l’eau, le son se propage rarement en ligne droite car la mer n’est pas un milieu homogène. La vitesse du son varie d’un point à un autre et son trajet se courbe systématiquement vers les zones de faible vitesse : c’est le phénomène de réfraction.

La célérité du son augmente avec la température (elle passe par un maximum à 74 °C), la pression et, dans une moindre mesure, la salinité de l’eau. Dans les mers polaires, l’effet de la pression est prépondérant et la vitesse du son augmente constamment avec la profondeur.

En revanche, aux basses et moyennes latitudes, le son se propage le plus rapidement dans les couches superficielles très chaudes et dans les eaux profondes soumises aux fortes pressions. En général (la Méditerranée fait exception) la célérité accuse un minimum à des profondeurs comprises entre 800 et 1 200 m, dans une couche parfois appelée le canal SOFAR (Sound fixing and ranging channel).

Lorsqu’un son est émis à ce niveau, l’onde sonore qui s’approche des zones de plus haute vitesse se trouve infléchie vers le bas si elle monte et vers le haut si elle descend. Le son se propage horizontalement sur des sortes de guirlandes, canalisé dans cette zone de minimum de vitesse. Un peu comme la lumière à travers une fibre optique, fibre que les baleines utilisent pour se faire entendre.

Vidéo : Pourquoi le chant des baleines s’entend-il à des milliers de kilomètres ?

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Pourquoi le chant des baleines s’entend-il à des milliers de kilomètres ?

← Article précédent: Le son pénètre-t-il dans l’eau ? Article suivant: Canards et les paquebots créent-ils le même sillage dans l’eau ?


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site