Présentation des félins:origine et évolution

> > Présentation des félins:origine et évolution ; écrit le: 18 décembre 2012 par imen modifié le 13 novembre 2014

Origine et évolution

Tous les mammifères carnivores actuels, ou carnassiers (ordre des Carnivora), ont un ancêtre commun, proche des miacidés, apparus il y a environ 60 millions d’années. Une partie d’entre eux évolua vers les caniformes, groupe caractérisé au niveau de l’oreille moyenne par une bulle tympanique Indivise ou seulement partiellement divisée (canidés : chiens, renards et arctoïdés : ours, Delettes, pandas, raton laveur…’) ; un autre groupe de miacidés est à l’origine des europoïdes, ou féliformes, dont la caractéristique est d’avoir un septum vrai (cloison ayant une origine double) dans la bulle tympanique ; :’est à ce groupe qu’appartiennent les félins, nais également les hyènes, les mangoustes, es civettes et les genettes.

Les carnivores ont gardé certaines caractéristiques héritées de leur ancêtre commun, et qui constituent des traits qui leur sont propres : par exemple, la transformation de la quatrième prémolaire supérieure et de la première molaire inférieure en carnassières, dents puissantes et tranchantes, dont la partie broyeuse est réduite. Les adaptations diverses acquises au sein des différentes familles de carnivores ont parfois modifié les caractères d’origine. C’est le cas des phoques, chez lesquels l’alimentation composée de poissons ou encore de krill a entraîné une modification complète de la dentition. Les félins, en revanche, spécialisés dans la prédation de grandes proies ont développé de façon exacerbée les spécificités des carnassiers.

On situe l’apparition des félins (famille des Felidae) à environ 40 millions d’années, avec Proailurus puis Pseudaelurus. Ces fossiles présentent des caractères propres à la famille, tels que le développement extrême de la partie tranchante des carnassières, la réduction totale de leur partie broyeuse et la réduction des molaires. Les Felidae comprennent les espèces actuelles mais également certains félins à dents de sabre comme Smilodon, dont les derniers représentants se sont éteints il y a environ 10 000 ans.

Lévolution des félins s’est faite avec le perfectionnement de la manière de tuer les proies. Celle-ci s’effectue de façon unique dans ce groupe, grâce à un appareil musculosensoriel adapté. Les canines sont suffisamment longues pour pouvoir se glisser entre les vertèbres cervicales de la victime et assurer une mort rapide. Cette morsure au cou est d’une grande efficacité et d’une grande précision.

Les données moléculaires ont permis d’estimer les dates auxquelles les différentes lignées ont divergé et ont fourni une hypothèse sur la phylogénie des félins. La première séparation s’est effectuée il y a environ 12 millions d’années et a donné naissance aux petits félins d’Amérique du Sud (ocelot, marguay, oncilla, chat de Geoffroy…) ; la deuxième lignée s’est séparée il y a 8 à 10 millions d’années : en sont issus les chats sauvages, le chat de la jungle, le chat de Margueritte, le chat à pieds noirs et le chat de Pallas. Il y a 4 à 6 millions d’années, une troisième lignée s’est différenciée, avec les chats dorés, le puma, puis les félins de grande taille (lion, tigre, panthère, jaguar, lynx) il y a seulement 3,8 à 1,8 millions d’années.

Classification et répartition

Les félidés sont divisés en panthérinés (grands félins) et félinés (petits félins) ; il en existe en tout 37 espèces (parfois plus ou moins selon les auteurs), répandues sur l’ensemble du globe. En Amérique, le puma a la répartition la plus étendue, la plupart des félins habitant seulement l’Amérique centrale et du Sud (jaguar, jaguarundi, ocelot, oncilla, marguay), .certains étant même confinés au sud de l’Amérique latine (chat des pampas, chat des Andes, chat de Geoffroy, Kodkod).

Il existe de nombreuses espèces en Afrique (lion, guépard, panthère, caracal, serval, chat doré africain, chat sauvage, chat à pieds noirs, chat des sables) ; les espèces asiatiques ont une aire répartition souvent peu étendue (lion d’Asie, tigre, chat marbré, panthère longibande, panthère des neiges, chat doré d’Asie, chat du Bengale, chat pêcheur, chat à tête plate, chat rougeâtre’ chat doré de Bornéo, chat d’Iriomote, chat de Pallas, chat de la jungle) ; quelques-unes sont eurasiatiques (lynx d’Eurasie, chat sauvage). Laire de répartition la plus étendue est celle de la panthère, que l’on trouve aussi bien en Afrique que dans une partie de l’Asie. Les félins ont colonisé pratiquement tous les milieux mais la majorité d’entre eux vit en milieu forestier. Beaucoup d’espèces sont actives et chassent la nuit, ou à l’aube et au crépuscule, quelques-unes sont diurnes, comme le guépard. Leur rythme suit en général celui de leurs proies mais dépend également de facteurs environnementaux et climatiques.

Vidéo : Présentation des félins:origine et évolution

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Présentation des félins:origine et évolution

← Article précédent: Les individus dans le corps social et les animaux isolés Article suivant: Presentation des félins :description type


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site