Ruissellement par dépassement d’un seuil de saturation

> > Ruissellement par dépassement d’un seuil de saturation ; écrit le: 26 mars 2012 par abir modifié le 17 novembre 2014

Lorsque le sol est déjà saturé, l’infiltration de l’eau n’est plus possible, puisque toute la porosité est déjà occupée. Ce cas de figure correspond en fait à un affleurement de la nappe, qu’il s’agisse de la nappe phréatique ou de nappes « perchées » (au-dessus du niveau phréatique principal) temporaires.

Affleurement de la nappe de fond de vallée

Le niveau supérieur de la nappe est en équilibre avec le niveau du cours d eau qu elle alimente, ce qui signifie que son toit est proche de la surface à proximité de ce cours d’eau. Un apport pluvieux, parfois faible, suffit à faire affleurer cette napppe et cet affleurement peut se produire sur une grande surface si la vallée est large. Toute l’eau qui tombe sur cette surface saturée rejoint rapidement le cours d’eau et participe aux écoulements de crue.

Il est des cas où la nappe ne se limite pas au fond de vallon, mais occupe de façon assez homogène l’ensemble du bassin versant. Si les pluies sont abondantes et cette nappe assez peu profonde, son affleurement peut se produire sur de très grandes surfaces. C’est ce processus qui a produit les crues de la Somme au printemps 2001 .

Débordement de nappes perchées temporaires

Ce type de ruissellement peut aussi se produire là où la nappe est trop profonde pour affleurer, mais où des nappes superficielles temporaires se forment localement lors de pluies abondantes, parce qu’il existe à faible profondeur des niveaux de moindre per­méabilité.

Des nappes perchées temporaires, susceptibles de provoquer un ruissellement par dépassement d’un seuil de saturation, peuvent se constituer dans les situations sui­vantes :

–     En substrat sédimentaire, lorsqu’un niveau plus argileux limite l’infiltration en profondeur .

–    En région de grande culture, lorsqu’une semelle de labour, résultant du compac­tage du sol par le poids des engins agricoles, bloque l’infiltration en profondeur de l’eau qui a traversé la tranche labourée, dont la porosité est grande du fait du travail de la terre .

–     En région de massif ancien, il est fréquent que le manteau d’altérités soit peu épais surtout en haut de versant, et que la roche mère, imperméable, se situe à faible profondeur. Des pluies suffisamment abondantes peuvent provoquer la formation de nappes temporaires affleurant à la surface.

Lorsqu’il prend naissance sur les versants, le ruissellement peut participer aux écou­lements de crue. Pourtant, cette participation n’est ni simple, ni systématique.

Vidéo : Ruissellement par dépassement d’un seuil de saturation

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Ruissellement par dépassement d’un seuil de saturation

← Article précédent: Bivalves Article suivant: Les mystérieux rayons du professeur Röntgen


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site