Toupayes

> > Toupayes ; écrit le: 25 avril 2012 par chayma modifié le 14 novembre 2014

Appelées Scandentia (en latin : ceux qui escaladent), les toupayes sont des arboricoles qui passent beaucoup de temps à terre. Certaines sont presque exclusivement terrestres. De la taille d’un écureuil, auquel elles ressemblent vaguement, ou un peu plus petites, les toupayes ont la queue touffue (à l’exception de 2 genres), et des pelages vivement colorés dans les tons de roux et de vert. Elles progressent dans les arbres en utilisant leurs griffes et leurs doigts ; leurs mains sont habiles et elles s’en servent beaucoup. Leur tête, au museau pointu, est caractéristique, avec ses oreilles nues et ses grands yeux sombres, la mandibule fuyante et la truffe claire.

Un groupe sans histoire

Difficiles à classer en se fondant sur l’anatomie comparée, les toupayes n’ont, de surcroît, guère de fossiles répertoriés. Des restes datant de 10 millions d’années les montrent plus terrestres qu’elles ne le sont aujourd’hui. Nées en Asie tropicale, forestières, elles n’ont subi aucune grande modification morphologique. Les toupayes ne vivent qu’en forêt humide. Les espèces (une vingtaine) avaient une distribution localisée, dès avant la destruction massive de la forêt. Le genre Tupaia est le plus répandu, avec une dizaine d’espèces que l’on rencontre de la Birmanie à la Chine et à Java. La toupaye d’Elliott, Anathana el- liotti, vit en Inde. La toupaye de Malaisie, Lyonogale tana, est terrestre, ainsi que celle des Philippines, Urogale everetti, confinée à Mindanao. Les toupayes de montagne, du genre Dendrogale, habitent Bornéo et le sud de l’Indochine.

Diurnes et vives

Les toupayes sont diurnes et voient bien les couleurs – sauf, semble-t-il, le rouge. Elles s’affairent des heures durant, inspectant feuillage et litière de la truffe et de la main. Elles consomment une grande quantité de petits animaux et quelques végétaux. Leurs dents pointues et leur vivacité leur permettent de maîtriser tout ce qui bouge et tente de résister. Toutes leurs activités se déroulent sur un rythme nerveux qui rappelle celui des écureuils. Elles vivent en couples territoriaux, qui marquent les repères de leur domaine au moyen de glandes ventrales ; les empiètements peuvent donner lieu à de sérieuses batailles. La nuit, les toupayes dorment dans des nids, confectionnés dans des troncs creux, et garnis de feuilles. La gestation est assez brève : de quarante-cinq à cinquante jours. Les petits, de un à trois, naissent nus et aveugles dans un nid spécial. Ils atteignent la maturité sexuelle à quatre mois.

Vidéo : Toupayes

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Toupayes

← Article précédent: Tortues Article suivant: Tragélaphes


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site