Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ENVIRONNEMENT

Pharyngotrèmes

Vous êtes ici : » » Pharyngotrèmes ; écrit le: 10 décembre 2011 par La rédaction modifié le 18 novembre 2014

Quelques représentantsPharyngotrèmes

Quelques caractères dérivés propresPharyngotrèmes

■ Les fentes pharyngées possèdent un squelette, constitué au moins primitivement de baguettes cartilagineuses septales.

■ Des fentes pharyngées ciliées s’ouvrent latéralement. Elles résultent de la fusion entre deux des trois feuillets primitifs de l’embryon, l’endoderme et l’ectoderme. Ces fentes sont représentées sur un hémichordé, et sur une larve de chordé (a: anus, at:atrium, atp: atriopore, co: col, cc:coelome du col, cp:coelome du proboscis, et: coelome du tronc, fb: fente branchiale, p:proboscis, pb: poche branchiale, ph: pharynx, pob: pore branchial, t: tronc, td: tube digestif, tn: tube nerveux). Les flèches indiquent le sens du trajet de l’eau. ■ Le tube nerveux dorsal se forme par invagination du neurectoderme.



Exemples

■ Hémichordés: balanoglosse: Balanoglossus clavigerus;stolon noir: Rhabdopleura normani. m Chordés : ascidie : Ascidia mentulasolitaire: Salpa maxima-amphioxus ou lancelet: Branchiostoma lanceolatum; triton à crête: Triturus cristatus-,homme: Homo sapiens.

  • Nombre d’espèces:
  • Plus anciens fossiles connus:Pikaia,un céphaiochordé.
  • du Cambrien inférieur (- 530 M.A.). Plus ancien encore dans le Cambrien (- 540 M.A.), mais plus énigmatique est un appendiculaire (urochordé) non nommé du Cambrien inférieur de Chine.
  • Réparation actuelle:

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles