Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ENVIRONNEMENT

Chauliodus de Sloane

Vous êtes ici : » » Chauliodus de Sloane ; écrit le: 28 mai 2012 par Hela modifié le 14 novembre 2014

Chauliodus de SloaneChauliodus de Sloane

Le Chauliodus de Sloane , qui atteint 30 cm de long, est un poisson bathypé- lagique des mers chaudes tropicales que l’on capture le plus souvent dans l’océan Atlantique près des côtes européennes et américaines. Il semble être commun en­tre 1 000 et 1 800 m mais il remonte pendant la nuit entre 50 et 800 m. On l’a ce­pendant déjà péché tout près de la surface.

La Hache d’argent d’Olfers (Argyropelecus olfersi) , qui mesure entre 8 et 12 cm et qui appartient à la famille des Sternoptychidae, possède de nombreux organes lumineux sur la tête, les flancs et le ventre. Sur son dos, on remarque une crête osseuse ; une nageoire dorsale et une longue nageoire adipeuse. Ce poisson vit en pleine Méditerranée, vers 300 m de profondeur. Une espèce voisine, Ar­gyropelecus aculeatus, habite les eaux tropicales et subtropicales de tous les océans. Vivant, ce poisson est de couleur argentée avec, chez certains sujets, un fond noir. On distingue des rangées de petits organes lumineux ovales, jaune pâle ou blancs situés au bas des flancs. Cette espèce vit entre 200 et 550 m de profon­deur dans la journée mais elle migre vers la surface la nuit venue. On l’a trouvée dans l’estomac de nombreux poissons prédateurs pélagiques.



Le Poisson-filament (Bathypterois longifilis) , d’une longueur équivalente à 25 cm, qui appartient à la famille des Bathypteroidae ou Chlorophthalmidae, vit dans les mers de l’hémisphère sud entre 1 000 et 5 600 m de profondeur. Les rayons antérieurs de ses nageoires pectorales sont plus longs que son corps et se ramifient à leur extrémité qui est dotée d’une fonction tactile. Ses yeux sont pe­tits. Quant à ses grandes nageoires pelviennes, elles remplacent les pectorales pour la nage et sa queue est un peu échancrée. Un autre poisson-filament (B. du- bius), originaire de l’Atlantique oriental et de la Méditerranée, vit entre 800 et 1 800 m de profondeur. Sa grande nageoire caudale est fortement échancrée. B. capensis, qui lui ressemble beaucoup, est répandu près des côtes de l’Afrique du Sud à des profondeurs comprises entre 1 440 et 2 160 m.

Vidéo : Chauliodus de Sloane

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Chauliodus de Sloane

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles