➔ ENVIRONNEMENT

Crénarchées

> > Crénarchées ; écrit le: 9 décembre 2011 par La rédaction modifié le 18 novembre 2014


Quelques représentants

Quelques caractères dérivés propres

Certains microbiologistes pensent que les crénarchées du grec crene, source) ont beaucoup de caractères de . ancêtre commun des archées. Ce sont presque toutes des bactéries thermophiles extrêmes, anaérobies strictes. Beaucoup sont acidophiles. Pour la plupart d’entre elles, leur métabolisme est dépendant du soufre, celui-ci pouvant être utilisé comme accepteur d’électrons, lors de la respiration anaérobie ou comme source d’électrons pour les lithotrophes. On les trouve dans des eaux géothermales chaudes ou dans des sols contenant du soufre. Comme habitats célèbres, citons les sources chaudes du parc national de Yellowstone (Wyoming, États-Unis) et les solfatares des volcans, comme le Vulcano ou le Vulcanello (îles Lipari, Italie), ou encore les sources chaudes hydrothermales des fonds océaniques. ■ Les crénarchées et les clades qu’elles contiennent sont le résultat d’analyses de phylogénies moléculaires. La molécule la plus utilisée est l’ARN ribosomique 16S, ainsi que les protéines des machineries de la transcription et de la traduction

Exemple

■ Thermoprotéales: Thermoproteus tenax. s Désulfurococcales : Desulfurococcus mobilis; Pyrodictium abyssi. m Sulfolobales : Sulfolobus solfataricus.

  • Nombre:55,classées sur la base.
  • Plus anden fossile connu:aucun.
  • Répartition actuelle:mondiale.

← Article précédent: Téléostéens Article suivant: Thermoprotéales


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles