➔ ENVIRONNEMENT

Des plantes et des bêtes : Bourdon stationnaire

Vous êtes ici : » » Des plantes et des bêtes : Bourdon stationnaire ; écrit le: 26 mars 2014 par imen modifié le 6 novembre 2014



Ma petite amie m’assure qu il est impossible d’expliquer le vol des bourdons. Il paraît que cela défie les lois de la physique. Dois-je la croire ?

Le vol impossible du bourdon est un exemple classique du danger des approximations. Il vient de la tentative d’appliquer à la bestiole l’équation fondamentale de l’aéronautique. Cette équation donne l’énergie nécessaire au vol en fonction de la masse de l’avion et de la surface de ses ailes. Dans le cas d’un bourdon, cela donne une valeur très élevée et quasiment inac­cessible.

L’équation semble donc prouver que les bourdons ne volent pas, mais elle concerne le vol stationnaire et non le vol battu, ce qui la rend caduque. L’équation ne marche pas, mais le bourdon, lui. vole très bien.

Vidéo: Des plantes et des bêtes : Bourdon stationnaire

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Des plantes et des bêtes : Bourdon stationnaire

← Article précédent: Des plantes et des bêtes : Mouche sèche Article suivant: Des plantes et des bêtes : Œuf qui roule

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles