Des plantes et des bêtes : Mouche sèche

> > Des plantes et des bêtes : Mouche sèche ; écrit le: 26 mars 2014 par imen modifié le 6 novembre 2014

Comment font les moucherons pour voler sous la pluie sans être assommés par les gouttes ?

Une goutte de pluie engendre une onde de pression sur sa face avant. Cette onde repousse le moucheron qui s’écarte ainsi de la goutte. Les tapettes à mouches sont munies de trous afin de réduire au minimum cette onde de pression, faute de quoi les mouches s’échapperaient à tout coup.

Le monde des moucherons est très différent du nôtre. A cause de la différence de taille, la collision entre une goutte de pluie et un moucheron ressemble à celle entre une voiture allant à la vitesse de la goutte et une personne mille fois moins dense qu’un être humain – quelque chose comme un ballon ayant la forme d’un homme. Le ballon rebondirait aussitôt, et n’éclaterait que s’il rencontrait un mur.

Vidéo: Des plantes et des bêtes : Mouche sèche

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Des plantes et des bêtes : Mouche sèche

← Article précédent: Des plantes et des bêtes : Fourmi cro-ondes Article suivant: Des plantes et des bêtes : Bourdon stationnaire


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site