Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ENVIRONNEMENT

Dinosaures

Vous êtes ici : » » Dinosaures ; écrit le: 31 mars 2012 par chayma modifié le 30 août 2018

Dinosaures

Appelés abusivement animaux préhistoriques, ces vertébrés disparus comprennent aussi des formes qui ne sont pas spécialement apparentées aux vrais dinosaures (représentés par 2 ordres) : les reptiles volants et les reptiles marins, ainsi que les ancêtres des mammifères, des oiseaux et des reptiles actuels. Ces derniers ne sont plus aujourd’hui représentés que par quatre ordres, alors qu’on reconnaît au moins une douzaine de lignées éteintes : l’ensemble des représentants actuels ne constitue qu’un pâle reflet de ce qu’était la sous-classe des reptiles à son âge d’or, 1 ère secondaire ou mésozoïque, appelée encore l’ère des reptiles.



Lente domination et décadence rapide

On admet que les premiers reptiles sont apparus au carbonifère supérieur (fin de l’ère primaire), il y a 260 à 300 millions d’années, issus d’un groupe particulier d’amphibiens, les labyrinthodontes. L’acquisition fondamentale des reptiles est celle de l’œuf, protecteur de l’embryon, à coquille solide et à cavité amniotique : cette structure ne laisse guère de vestiges, quoique l’on connaisse des œufs fossiles. Jusqu’à la fin du crétacé. les reptiles dominèrent ensemble des vertébrés, au moins par la variété des formes et le nombre des niches écologiques occupées; ils ne manquèrent sans doute qu’une seule direction évolutive, celle du développement de l’encéphale et des facultés intellectuelles (apprentissage, raisonnement, etc.), une voie qu’ont suivie les mammifères.

Pendant quelque 200 millions d’années, les reptiles foisonnèrent : les genres, lentement se succédèrent, certains étant déjà éteints depuis longtemps quand d’autres faisaient leur apparition. A côté des grandes espèces, dont les vestiges sont généralement mieux préservés, vivaient de nombreuses formes de petite taille,comprenant aussi proies et prédateurs. C’est précisément à la transition crétacépaléocène (début de l’ère tertiaire) que plusieurs lignées disparurent, notamment celles des dinosaures : simultanément, le climat s’était profondément modifié, devenant considérablement plus sec. On a supposé que ce changement climatique brutal était dû à une immense pollution de l’atmosphère .

Les géants des vertébrés terrestres

Les ancêtres des reptiles actuels sont connus par des représentants fossiles ; chaque ordre présentait des formes géantes : crocodiles longs de 15 mètres, tortues de 2,50 m, varans de 7 mètres et mosasaures (proches des lézards) de 12 mètres.

Les vrais dinosauriens étaient représentés par deux ordres bien individualisés : les saurischiens (ou sauripelviens), à bassin de lézard, et les ornithischiens (ou avipelviens), à bassin analogue, par convergence, à celui des oiseaux. Chez ces deux ordres, nombre d’espèces exhibaient des appendices ossifiés : crêtes, cornes, éperons…

Les ornithischiens les plus célèbres : le stégosaure du jurassique, le tricératops du crétacé – de massifs quadrupèdes – et l’iguanodon – bipède du crétacé – mesuraient de 6 à 8 mètres de long et étaient végétariens. Les saurischiens sont encore plus diversifiés. Une lignée (sauropodes) comprend les géants des quadrupèdes, notamment le brontosaure et le diplodocus du jurassique, dont les plus grands spécimens connus dépassent 25 mètres ; l’autre lignée (théropodes) inclut de grands bipèdes allosaure du jurassique et le tyrannosaure du crétacé.

Ce dernier, haut de plus de 5 mètres, mesurait 10 mètres de long, dont 150 centimètres pour le crâne ; ses mâchoires portaient des dents de 15 à 20 centimètres; ses membres antérieurs étaient très réduits, tandis que les postérieurs, très puissants, devaient lui permettre d’effectuer des bonds gigantesques.

Vidéo : Dinosaures

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Dinosaures

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles