Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ENVIRONNEMENT

Espadon

Vous êtes ici : » » Espadon ; écrit le: 28 mai 2012 par Hela modifié le 14 novembre 2014

EspadonEspadon

L’Espadon ou Poisson-épée est une espèce cosmopolite répandue dans toutes les mers et océans tropicaux. Il atteint 6 m de long (avec la pique, qui peut repré­senter un tiers de sa longueur) pour un poids de 500 kg. On le chasse au harpon, tout près de la surface, mais il s’enfonce aussi jusqu’à 600 m de profondeur, sans doute attiré par les cimes des montagnes sous-marines. On le voit en groupes sans qu’il forme cependant de véritables bancs. Nageur très rapide, il chasse les Ha­rengs et autres petits poissons grégaires, mais aussi des Seiches et des espèces abyssales. Il y a des centaines d’années, à des fins alimentaires, on le péchait le long des côtes européennes ; depuis plus récemment, on le capture face aux cô­tes d’Amérique du Nord. Dans l’océan Pacifique, au cours de la première moitié du xxe siècle, il tenait une grande importance dans l’alimentation humaine.

L’Espadon, qui n’a pas de nageoires pelviennes ni d’écailles, perd ses dents avec l’âge. Les adultes sont dotés de deux nageoires dorsales, les jeunes n’en pos­sèdent qu’une dont la partie centrale régresse progressivement. Comme les Thons, l’Espadon a une carène horizontale de chaque côté du pédoncule caudal. C’est la seule espèce de son genre et de sa famille.



Le Voilier (Istiophorus platypterus) , appartenant à la famille des Istiophoridae, qui comprend aussi les Marlins et les Makaires, vit dans les océans Atlan­tique, Indien et Pacifique. Ce poisson migrateur, qui atteint 3,60 m de long et 124 kg, demeure généralement dans les eaux littorales peu profondes en fonction de la saison et de la température. Les sujets capturés par les pêcheurs sportifs pèsent seulement 30 kg en général. Le Voilier est également péché pour être vendu sur les marchés locaux.

Le Makaire blanc (Tetrapturus albidus), également recherché par les pêcheurs sportifs près des côtes américaines de l’océan Atlantique entre la Nouvelle- Ecosse et le Brésil, atteint 2,50 m de long pour 75 kg. Le Marlin rayé (Tetrapte- rus audax), aussi courant dans les océans Indien et Pacifique qu’au large du Ja­pon et de la Nouvelle-Zélande, peut mesurer 3 m de long et peser 226 kg. Ses flancs portent un nombre variable (quinze en moyenne) de bandes transversales alternativement bleuâtres et foncées. Il mange tout ce qu’il peut trouver, mais sur­tout des Sardines, des Exocets et des Balaous (Scomberesox). Sa chair, qui a très bon goût, est très appréciée par les pêcheurs sportifs et les marchands de poissons.

Vidéo : Espadon

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Espadon

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles