Esturgeon commun

> > Esturgeon commun ; écrit le: 23 mai 2012 par Hela modifié le 14 novembre 2014

Esturgeon commun

L’aire de répartition de l’Esturgeon commun comprend la mer Baltique, la mer du Nord, la partie orientale de l’océan Atlantique proche de l’Europe, la Méditerranée, l’Adriatique et la mer Noire. En forme de torpille, son corps porte cinq rangées d’écussons osseux et sa tête est protégée par des plaques osseuses. Il atteint 3 m de long pour un poids maximum de 200 kg. Il passe la plupart de son temps en mer mais fait partie des poissons anadromes (qui remontent les fleuves pour frayer). Ces migrations ont lieu d’avril à juin. Une partie des esturgeons remontent aussi loin que possible tandis que d’autres restent dans le cours inférieur des fleuves. Les frayères se trouvent entre 2 et 10 m de profondeur. Une femelle adulte peut pondre jusqu’à 2,5 millions d’œufs gris foncé mesurant 3 mm en moyenne. Les alevins qui en sortent au bout de trois à six jours mesurent environ 9 mm. Après la reproduction, les adultes regagnent la mer. Les jeunes migrent à leur tour après avoir séjourné un à deux ans dans les fleuves et demeurent dans les eaux marines jusqu’à leur maturité sexuelle qui survient à l’âge de 7 à 9 ans pour les mâles et 8 à 14 ans pour les femelles.

Le célèbre caviar de Russie correspond aux œufs (plus exactement ovocytes) crus, salés et dépourvus de leur membrane protectrice. Les esturgeons sont deve­nus très rares dans les fleuves d’Europe occidentale aux eaux fortement polluées et dont le cours est souvent entravé de barrages et autres obstacles.

Dans les eaux côtières du Japon vit l’Esturgeon japonais (Acipenser mikadoï), qui atteint 1,5 m de long ; cette espèce remonte les fleuves tels que l’Ishikari et le Teshio, en avril et en mai. La reproduction a lieu en juillet et août ; les œufs s’accrochent à la végétation aquatique. C’est à l’automne que les jeunes partent en mer. On consomme le caviar de cette espèce et sa vessie gazeuse sert à prépa­rer de la gélatine.

Vidéo : Esturgeon commun

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Esturgeon commun

← Article précédent: Pastenague à taches bleues Article suivant: Hareng


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site