Hareng

> > Hareng ; écrit le: 23 mai 2012 par Hela modifié le 14 novembre 2014

Hareng

Le Hareng est largement répandu dans l’océan Atlantique, entre l’Amérique septentrionale et l’Europe, au nord du 45e parallèle. Il existe aussi de l’Islande à la mer Blanche et jusqu’à Gibraltar. On le rencontre également dans l’ouest de l’Atlantique entre le Labrador et le cap Hatteras. Il atteint 40 cm de long et peut vivre de vingt à vingt-cinq ans. Cette espèce pélagique évolue en pleine mer sous la surface et forme des bancs gigantesques dont le poids total atteint des milliers de tonnes. On distingue plusieurs sous-espèces du Hareng d’après la taille, le rythme de croissance et les migrations. Elles se différencient également par le nombre des vertèbres et des écailles, la saison et le site de reproduction, etc. Les populations les plus connues sont celles de la mer Blanche, de Norvège, de la Baltique et la population mourmane. Du point de vue économique, celle de Nor­vège est la plus importante.

En hiver et au printemps, les bancs de Harengs pénètrent dans la mer du Nord et se reproduisent au long des côtes norvégiennes entre février et avril. Les fe­melles pondent de 20 000 à 50 000 œufs en pleine eau. Les œufs fécondés, qui sont plus lourds que l’eau, tombent sur le fond pour se fixer sur les rochers, les algues, etc. Selon les estimations des spécialistes de la pêche industrielle, les Ha­rengs pondent environ un à trois millions de tonnes d’œufs rien que sur les côtes norvégiennes. Quand la température de l’eau est de 9 °C, les larves, de type éleuthère, éclosent au bout de deux semaines. Elles montent vers la surface, absor­bent le contenu de leur sac vitellin en une semaine et mangent ensuite du micro­plancton. Durant leur première année, alors qu’ils s’en éloigneront plus tard, les jeunes Harengs se déplacent le long des côtes de la Norvège. Les adultes consom­ment du Zooplancton, des Crevettes et des larves d’autres poissons. À leur tour, les Harengs servent de nourriture à de nombreux prédateurs : les Hommes et certains Requins. La pêche mondiale en 94 représente environ 2 millions de tonnes.

Le Sprat (Sprattus sprattus) est répandu dans les eaux européennes entre la Norvège et la Méditerranée, mais aussi dans l’Adriatique et la mer Noire. Il me­sure au maximum 14 cm de long. Ses œufs, pélagiques, plus légers que l’eau, flottent à la surface. Ce poisson représente un certain intérêt économique dans les pays de l’Europe occidentale. L’Éperlan (Osmerus eperlanus), de la famille des Salmonidae, est un petit pois­son migrateur (20-30 cm) répandu depuis le golfe de Gascogne jusqu’à la Balti­que et la mer Blanche. Sa chair, consommée par l’homme, est utilisée pour fabriquer de l’huile et des aliments destinés au bétail.

Vidéo : Hareng

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Hareng

← Article précédent: Esturgeon commun Article suivant: Sardine, Pilchard


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site