Etats-Unis(les montagnes Rocheuses):Bryce Canyon(Utah)

> > Etats-Unis(les montagnes Rocheuses):Bryce Canyon(Utah) ; écrit le: 21 décembre 2012 par imen modifié le 31 août 2018

Bryce Canyon(Utah)

Les montagnes Rocheuses constituent aux États-Unis un refuge pour toutes les espèces animales qui fuient l’homme et la civilisation. Elles s’étendent sur plus de 4 800 km du Canada au Mexique, avec des sommets culminant à 3 000 m au nord et jusqu’à 4 000 m au sud. S’y étagent des milieux variés où a pu être préservée une grande diversité géologique, faunistique et floristique, en partie grâce à l’inaccessibilité des lieux. La chaîne des Rocheuses est jeune à l’échelle géologique, avec ses 60 millions d’années, et, de fait, sa flore est moins diversifiée que celle des Appalaches par exemple. Son versant occidental est caractérisé par des forêts de conifères ; le versant oriental est plus aride, boisé uniquement sur les hauteurs. Les Rocheuses sont l’un des derniers refuges des pumas, qui ont pratiquement totalement disparu à l’est du massif, si ce n’est en Floride, alors qu’à l’ouest la réduction des forêts et du nombre de proies les a conduits à se replier dans les zones les plus reculées.

La mise en place d’un secteur protégé dans la région du Yellowstone en 1872 a constitué un événement précurseur et avant-gardiste dans le domaine de la protection de la nature. Elle fut suivie en 1916 par la création des parcs nationaux : ils sont aujourd’hui 340 aux États-Unis. Le parc de Bryce Canyon (Utah) ainsi que celui des Canyonlands (Utah), situés dans les Rocheuses sont ceux où l’on a le plus de chances d’observer les pumas.

Situé dans la partie moyenne de la chaîne, ou « Middle Rockies », le parc national de Bryce Canyon s’étend sur 146 km2 ; il est constitué d’un ensemble d’amphithéâtres creusés dans le plateau calcaire du Paunsaugunt (en Indien « pays des castors ») ; l’érosion a ici donné les formes les plus extraordinaires à la roche, dont les couleurs varient du blanc à l’ocre. Le panorama se découvre en suivant la route en corniche (Rim Drive) qui fait le lour du parc.

Les Rocheuses sont remarquables pour leur faune composée de cerfs, comme les wapitis, d’antilopes pronghorns, de chevreuils, d’élans, de grizzlis, de bisons, de porcs-épics, de renards, de coyotes, de lynx, de ratons laveurs, de castors, de lapins et de nombreux petits rongeurs. Quelque 164 espèces d’oiseaux habitent dans le parc, parmi lesquels on peut citer le symbolique aigle royal.

Genévriers, pins pondérosas et sapins constituent la flore principale de la région.

Observation

On peut se rendre dans les Rocheuses pratiquement toute l’année mais parfois le froid et la neige les rendent difficilement accessibles. La meilleure période se situe entre mai et octobre, à condition d’éviter les mois de juillet et août où l’affluence touristique est à son maximum et la température très élevée en journée.

Lout au long de l’année, les pumas sont surtout actifs en soirée, pendant la nuit et jusqu’en milieu de matinée.Lété, ils sortent aussi le jour.

Le plus souvent ne sont visibles en journée que les nombreux lézards et écureuils mais au crépuscule et à l’aube une faune plus riche est observable. Le meilleur moyen, pour surprendre les animaux, est de sillonner les montagnes en randonnée pédestre ou équestre, sur des sentiers
balisés, comme la Navajo Loop Lrail. Les pumas sont extrêmement discrets et même les indices de leur présence sont souvent difficiles à trouver. Un hasard favorable peut cependant vous permettre d’en apercevoir un,même en plein jour durant l’été. Ils sont essentiellement localisés dans les zones les moins accessibles; toutefois ce sont des animaux qui se déplacent beaucoup à la recherche de nourriture et des visiteurs ont parfois été
surpris de se rendre compte qu’ils étaient suivis par un puma. La rencontre avec ce félin est rarement dangereuse ; il est surtout conseillé de ne
pas fuir mais au contraire de maintenir le contact visuel, l’animal finissant par
déguerpir. Les visites accompagnées d’un guide naturaliste permettent de bien découvrir la flore et la faune. Les zones rocheuses escarpées, appréciées des pumas, peuvent en effet être difficiles d’accès.

Vidéo : Etats-Unis(les montagnes Rocheuses):Bryce Canyon(Utah)

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Etats-Unis(les montagnes Rocheuses):Bryce Canyon(Utah)

← Article précédent: Le puma,ou couguar Article suivant: La pluie et le beau temps


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site