Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ENVIRONNEMENT

Ichneumons

Vous êtes ici : » » Ichneumons ; écrit le: 11 avril 2012 par chayma modifié le 14 novembre 2014

IchneumonsOn regroupe, dans la superfamille des ichneumonoïdes, plusieurs familles d’hyménoptères térébrants (ou porte-tarière) aux antennes longues, fines et jamais coudées, dont les ailes antérieures sont peu nervurées et dont la tarière ventrale, souvent très longue, saille un peu en avant de l’abdomen. Les ichneumonidés et les braconidés sont les deux principales familles européennes. Ils butinent les fleurs et fréquentent les bois et les haies, à la recherche de proies, qu’ils décèlent à l’odeur; leur vie adulte est d’ordinaire assez brève, même si quelques espèces hivernent.

Les ichneumons sont tous parasites d’autres insectes – surtout des lépidoptères , mais également d’araignées. La longue tarière des femelles sert à introduire les œufs dans le corps de la victime. Les ichneumons accompagnent leurs piqûres d’une injection de venin, qui paralyse l’hôte sur lequel les œufs seront placés. Leurs victimes sont souvent des chenilles et des larves ; leur rôle écologique dans la régulation des populations d’espèces susceptibles de s’attaquer aux cultures est considérable. Un certain nombre d’entre eux ont été utilisés avec succès dans la lutte contre des ravageurs.



D’une manière générale, les larves ménagent l’hôte dont elles absorbent la substance, attendant que la chenille se chrysalide pour éclore.

De grands destructeurs de chenilles

La famille des braconidés, proche des ichneumonidés, s’en distingue par une nervation des ailes simplifiée et par le mode de vie : en effet, les braconidés se développent le plus souvent en grand nombre sur le même hôte – généralement une chenille , le parasitisme interne étant le-plus fréquent. Les œufs des braconidés, qui absorbent les liquides de leurs hôtes, grandissent pendant l’incubation : ils peuvent devenir mille fois plus gros qu’ils n’étaient à l’origine ! Par ailleurs, quelques espèces sont douées de polyembryonie : chaque œuf peut donner naissance à une cinquantaine d’individus. Les larves endoparasites perforent la peau de leur hôte au terme de leur développement puis tissent chacune un cocon sur la dépouille de ce dernier.

Les braconidés sont utilisés pour lutter contre les proliférations des ravageurs, comme la teigne de la pomme de terre (Phthorimaea operculella).

Un million d’espèces minuscules

Les chalcidoïdes, ou chalcidiens, constituent un immense groupe d’hyménoptères – environ un million d’espèces -, tous parasites d’autres arthropodes, et particulièrement des lépidoptères. Ces insectes microscopiques sont les plus petits connus : une vingtaine d’individus peuvent se développer dans un œuf de 1 mm. Les chalcidiens ont des antennes coudées et des ailes peu nervurées. La plupart des espèces se chrysalident, sans cocon, hors de leur hôte, qui héberge jusqu’a 700 larves. Certaines espèces parasitent des chalcidiens eux-mêmes parasites d’insectes.

Vidéo : Ichneumons

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Ichneumons

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles