Jaguar

> > Jaguar ; écrit le: 11 avril 2012 par chayma modifié le 14 novembre 2014

Buffon le décrivait ainsi : «Le jaguar ressemble à l’once (la panthère longibande d’Asie) par la forme de la plupart des taches dont sa robe est semée et même par son naturel; il est moins fier et moins féroce que le léopard et la panthère. Il a le fond du poil d’un beau fauve… ; il l’a crêpé lorsqu’il est jeune, et lisse lorsqu’il devient adulte. »

Chasseur et pêcheur

Le jaguar (dont le nom vient du mot brésilien jaguarete ou jaguara) vit le jour comme la nuit; il est terrestre et solitaire, sauf en période de reproduction. Il compte parmi les prédateurs des grands mammifères (cabiai, pécari, cerfs et tapirs), mais il ne dédaigne pas les tortues et leurs œufs, les caïmans, oiseaux, agoutis, singes, paresseux. Il nage bien et se baigne volontiers, se cache souvent près des rivières pour surprendre les animaux qui viennent boire, et sait aussi attraper les poissons. Les Indiens d’Amazonie racontent que le jaguar attire ces derniers en trempant sa queue dans l’eau, avant de les projeter sur la berge d’un coup de patte. Bon grimpeur, il se repose et prend ses repas dans les arbres, où il hisse ses victimes, comme le fait aussi le léopard de l’Ancien Monde. Mais il préfère chasser à terre.

Une force colossale

Après avoir tué un animal de la taille d’un cheval, un jaguar peut le transporter sur plusieurs centaines de mètres et traverser avec lui une rivière à la nage. Il lui arrive de s’attaquer au bétail domestique, lorsque le gibier sauvage vient à manquer. En général, il fuit l’homme mais, lorsqu’il est acculé, il peut se révéler dangereux.

Les jaguars occupent tous les habitats, depuis la forêt humide jusqu’à la prairie, mais sont absents des régions sans cours d’eau. Ils rugissent à l’occasion, poussant une série de grognements graves, audibles à plusieurs centaines de mètres. Leur poids varie de 30 à plus de 150 kilos, leur taille au garrot de 60 à 75 centimètres, la longueur de leur corps de 1 mètre à 1,80 m.

Une aire de répartition en régression

Dans leur ancienne aire de répartition, les jaguars sont rares ou ont disparu, éliminés par la chasse, la déforestation ou la disparition de leurs proies habituelles. Ils vivent aujourd’hui en Amérique latine, du Mexique à l’Argentine, alors qu’ils fréquentaient autrefois également le sud- ouest des États-Unis, l’Uruguay, et la Patagonie jusqu’au détroit de Magellan. Ils sont encore relativement nombreux en Amazonie.

Généralement casaniers, ils marquent leur territoire, dont l’étendue varie de 5 à 25 kilomètres carrés selon l’abondance du gibier. Le rut, comme chez tous les félins tropicaux, se produit tout au long de l’année. La femelle porte un peu plus de trois mois. Les petits, deux à quatre par portée, pèsent moins de 1 kilo et naissent aveugles. Ils vivent pendant environ deux ans avec leur mère, qui leur apprend à chasser. Ils atteignent leur taille définitive à trois ou quatre ans. En captivité, leur longévité peut atteindre vingt ans.

Vidéo : Jaguar

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Jaguar

← Article précédent: Insectes Article suivant: Kamptozoaires


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site