Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ENVIRONNEMENT

L’eau seule fait-elle rouiller ?

Vous êtes ici : » » L’eau seule fait-elle rouiller ? ; écrit le: 8 mars 2012 par Hela modifié le 17 novembre 2014

L’eau seuleL’eau seule fait-elle rouiller ?

Non la présence simultanée d’oxygène et d’eau est indispensable. Un clou en fer ne  rouillera que très lentement dès lors qu’il séjourne en atmosphère sèche ou bien dans  de l’eau distillée, à l’abri de l’air.



La formation de  la rouille met en œuvre des mécanismes complexes, conduisant au dépôt d’oxydes de fer rougeâtres, dont le caractère poreux fragilise le métal et favorise  son attaque en profondeur. Chaque année, l’équivalent de près du quart de la production mondiale de fer est perdue de cette manière ! La rouille n’apparaît pas de manière uniforme, mais se développe en premier au niveau d’émergence des structures de fer plongées dans l’eau (ou dans un sol humide) ou au niveau des gouttes d’eau qui se condensent à la surface du métal laissé à l’air libre.

Dans les milieux aquatiques pauvres en oxygène, apparaît un autre mécanisme de corrosion : la corrosion bactérienne. Elle est à l’origine de la production de sulfures de fer qui forment une gangue autour des épaves.

Dans l’eau de mer, les ions chlorure, omniprésents, s’insinuent dans les couches corrodées et se condensent à l’interface entre le métal et les produits de corrosion, qui finissent par éclater, ne laissant subsister qu’un noyau de fer décharné.

Lorsque l’on renfloue une épave, il faut éviter de la laisser à l’air car l’apport d’oxygène ferait reprendre la corrosion de plus belle. On l’entrepose donc dans de l’eau douce avant d’entreprendre les traitements adéquats et notamment l’extraction des chlorures, qui accompagne toute restauration.

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles