Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ENVIRONNEMENT

La politique énergétique des états-unis à un tournant

Vous êtes ici : » » La politique énergétique des états-unis à un tournant ; écrit le: 13 février 2012 par mariouma modifié le 17 novembre 2014

L’économie américaineLa politique énergétique des états-unis à  un tournant

L’exceptionnel dynamisme de l’économie américaine a été fondé figurant des décennies sur des ressources énergétiques nationales abondantes et bon marché : charbon, pétrole, gaz naturel, hydroélectricité et nucléaire. Conjuguées à de faibles taux d’imposition, ces dotations en ressources naturelles n’ont pas encouragé l’efficacité énergétique : a consommation d’énergie des États-Unis, par habitant ou par dollar de produit intérieur brut (PIB), dépasse d’environ 70 % celle de la plupart des autres pays développés. Les États-Unis représentent environ 5 % de la population mondiale et 25 % de la consommation mondiale  l’énergie. Depuis 2009, les Chinois consomment plus d’énergie que les Américains.

Mais de profonds changements sont en cours. En premier lieu, après une longue période d’autosuffisance énergétique, les États-Unis sont dorénavant de plus en plus dépendants des importations énergétiques de pétrole brut et de produits pétroliers, mais également de gaz naturel (avant le développement du gaz non conventionnel). Cette dépendance énergétique croissante soulève de manière inédite dans leur histoire la question de la sécurité d’approvisionnement. .



Alors que les ressources pétrolières et gazières se concentrent dans un nombre restreint de pays, le plus souvent instables géopolitique-ment, les États-Unis sont de plus en plus directement en concurrence avec . Asie et l’Europe pour accéder aux ressources énergétiques.
En deuxième lieu, la question de l’énergie aux États-Unis se pose dans un contexte récent de réorganisation de ses industries électrique et gazière, ce qui alimente débats et controverses depuis la fin des années 1970 (Kahn, 1988). Dès 1983, P. Joskow et R. Schmalensee avaient anticipé que ce processus serait long et complexe : « If de régulation is to play a rôle in helping to improve the efficiency with which electricity is produced and used, it must be introduced as part of a long-term process that also encompasses regulatory and structural reform 1 ».
Enfin, la question du changement climatique, longtemps ignorée par l’administration et l’industrie, figure dorénavant à l’agenda politique des Etats-Unis : même si ces derniers n’ont pas ratifié le Protocole de Kyoto, cette question devient prégnante et pourrait conduire à de profondes évolutions de leur politique énergétique. Qu’il s’agisse des États, des collectivités locales, des citoyens, les préoccupations vont en croissant vis-à-vis du changement climatique. Un projet de loi « énergie-climat » est à l’étude au Congrès. Même si l’ampleur de cette loi et la date de sa promulgation restent incertains, elle représente un premier pas fédéral significatif.
Les États-Unis sont ainsi devant une situation nouvelle créée par leur dépendance énergétique croissante et la question du changement climatique, qui ne peut plus être ignorée. Ce chapitre vise à éclairer les défis auxquels doit faire face cette superpuissance économique. La première partie présente la situation actuelle et future des Etats-Unis en matière énergétique, l’état d’avancement de la dérégulation de ses industries du gaz naturel et de l’électricité, ainsi que les leçons qui peuvent en être tirées. La seconde partie vise à mettre en lumière dans quels termes se pose le défi du changement climatique et les réponses que les États-Unis pourraient y apporter.

Vidéo: La politique énergétique des états-unis à  un tournant

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur: La politique énergétique des états-unis à  un tournant

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles