Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ENVIRONNEMENT

Lançon

Vous êtes ici : » » Lançon ; écrit le: 26 mai 2012 par Hela modifié le 14 novembre 2014

LançonLançon

La famille des Ammodytidés réunit des poissons marins surtout répandus près des côtes occidentales et orientales de l’océan Atlantique, dans l’hémisphère nord. Ils ont un corps très allongé, un museau pointu, une mâchoire inférieure plus longue que la supérieure et de longues nageoires dorsale et anale soutenues seulement par des rayons mous et ramifiés. Ils se nourrissent surtout de Plancton et servent d’aliments à d’autres poissons et à des oiseaux marins. On les pêche pour la consommation ou la fabrication de farine de poisson.

Le Lançon, qui atteint 35 cm de long, est présent le long des côtes de l’Europe occidentale depuis la Norvège, l’Islande et les Féroé jusqu’au nord de l’Espagne, ainsi que dans la mer du Nord et la mer Baltique. Ses nageoires pectorales n’arrivent pas au début de la dorsale . Été comme hiver il se tient dans les eaux côtières peu profondes ; en mer du Nord il fraye d’avril à août à environ 20 m de profondeur. Le développement de l’embryon dure deux à trois semaines.



L’Equille ou Ammodyte (Ammodytes lancea) a une distribution analogue à celle du Lançon. A l’âge de 4 ans, elle mesure 20 cm de long. Comparée au Lançon, elle est dotée de nageoires pectorales  plus longues qui dépassent la base de la nageoire dorsale et une membrane buccale intermaxillaire qui est beaucoup plus protractile. Elle vit sur les fonds sablonneux côtiers jusqu’à 30 m de profondeur. Le jour, elle s’enfouit dans le sable et, le soir venu, forme des bancs en eau libre. On en a décrit trois sous-espèces : A. lancea lancea qui fraye en avril- mai près de l’Islande et des Féroé ; A. /. marinus qui fraye de novembre à février dans la baie de Mourmansk et la mer du Nord et enfin A. I. dubius qui fréquente les eaux côtières du Groenland occidental.

Les femelles pondent de 4 000 à 22 000 ovules. Les larves (4-8 mm) sont pélagiques. Les adultes se nourrissent de Plancton, Vers, Crustacés et d’œufs de poissons mais servent eux-mêmes d’aliments aux Morues et aux Saumons ainsi qu’à d’autres poissons prédateurs. L’Equille est pêchée au chalut, surtout dans la mer du Nord. Ce poisson est vendu pour la consommation et sert d’appât aux pêcheurs d’espèces prédatrices de plus grande valeur.

Vidéo : Lançon

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Lançon

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles