Le bilan énergétique mondial : une évolution non soutenable

> > Le bilan énergétique mondial : une évolution non soutenable ; écrit le: 10 février 2012 par mariouma modifié le 2 janvier 2019

Une évolution non soutenable

Le bilan énergétique mondial décrit la contribution de chaque source d’énergie à la demande mondiale d’énergie primaire. Au début du XXIe siècle, la principale caractéristique de la situation énergétique mondiale est la domination écrasante des combustibles fossiles, qui contribuent pour plus de 80 % à nos consommations d’énergie : 34 % pour le pétrole, 27 % pour le charbon, 21 % pour le gaz naturel. Les combustibles fossiles sont, par définition, non renouvelables et polluants, notamment en termes d’émissions de gaz à effet de serre. Moins de 20 % du bilan est laissé à la biomasse et aux déchets (10 %), au nucléaire (6 %), à l’hydraulique (2 %) et aux autres sources d’énergie renouvelables .

A partir du bilan énergétique actuel, l’aie bâtit des scénarios. Dans le scénario de référence, mi n’introduit aucun changement dans les politiques énergétiques et lu projection pour 2030 est tout simplement insoutenable en termes d’émissions de gaz à effet de serre et d’accélération du réchauffement do la planète. Un scénario alternatif implique d’importants change dans les politiques énergétiques.

Vidéo: Le bilan énergétique mondial  :  une évolution non soutenable

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur: Le bilan énergétique mondial  :  une évolution non soutenable

← Article précédent: La nouvelle crise de l’énergie Article suivant: Inerties et rigidités de l’évolution énergétique mondiale


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site