Le jaguar

> > Le jaguar ; écrit le: 20 décembre 2012 par imen modifié le 13 novembre 2014

Description

Le jaguar a une tête ronde surmontée d’oreilles de petite taille ; ses pattes sont courtes et puissantes et sa queue est longue. Ses mâchoires et ses longues canines en font le plus puissant des félins, même si ce n’est pas le plus grand. Son pelage, d’une couleur qui va de l’or au roux, est parsemé sur la tête et les pattes de taches noires qui forment sur le dos et les flancs des rosettes, ou ocelles, renfermant en leur centre une ou deux taches plus petites. Une rangée de taches noires parcourt le dos, parfois en une ligne continue. Le dessous du corps est blanc tacheté de noir. Il existe des formes mélaniques et dont les taches sont encore visibles. Mensurations. La taille des jaguars varie en fonction de leur origine géographique, les individus les plus corpulents (jusqu’à 136 kg) se trouvant daÉs le Pantanal au Brésil. Ils sont plus gros dans les zones de forêts que dans les zones de prairies. Leur poids est d’environ 55 kg pour les mâles et 36 kg pour les femelles. À la naissance, les petits pèsent 680 à 990 g. La longueur tête plus corps est de 112 à 185 cm et la queue mesure de 45 à 75 cm.

Longévité. Ils vivent jusqu’à 20 ans en captivité.

Locomotion

Le jaguar est un bon grimpeur qui se repose souvent sur les branches, mais on pense qu’il chasse surtout au sol. C’est un excellent nageur qui est capable de traverser des cours d’eau.

Activité

De jour, le jaguar reste toujours sous le couvert forestier. Il s’aventure rarement à découvert et uniquement la nuit. Son activité dépend de celle de ses proies et varie donc en fonction de son lieu de vie. Dans le Pantanal, au Brésil, les jaguars chassent plutôt le jour alors qu’au Belize, ils sont plus actifs la nuit.

Alimentation

Les proies du jaguar sont très variées : des capibaras, des pécaris, des pacas, des cervidés, des singes- araignées, divers petits mammifères, des caïmans, des lézards, des serpents et fréquemment des tortues dont ils brisent la carapace à 98 la force des mâchoires. Le jaguar est un opportuniste qui chasse en fonction de ce qui est disponible. Il se nourrit également de poissons et même de quelques fruits. Il arpente le bord des cours d’eau à la recherche d’une proie qu’il charge dès qu’il l’aperçoit. Le

plus souvent, le jaguar tue sa victime en enserrant son crâne et en le transperçant. Le peu que l’on sait sur son mode de chasse est déduit des traces et restes qu’il abandonne, car ce comportement a été trop rarement observé dans la nature. Il mange souvent des singes ; on pense qu’il ne les chasse pas dans les arbres mais plutôt qu’il les capture lorsqu’ils viennent fourrager au sol.

Prédateurs

Aucun, excepté l’homme. Les petits, en revanche, peuvent être la proie de différents carnassiers.

Comportement social

Le jaguar est un animal solitaire qui se déplace sur un territoire dont la taille varie en fonction des proies disponibles et du dérangement humain. Les domaines des femelles peuvent se recouper, mais pas ceux des mâles. Les territoires de ces derniers englobent en revanche ceux de plusieurs femelles. Le comportement des jaguars reste relativement mal connu car peu d’expériences de radioguidage ont été effectuées. Ils vivent en effet dans un milieu difficile d’accès.

Reproduction

Il n’y a pas de saison de reproduction chez les jaguars. La gestation dure en général de 98 à 109 jours, à l’issue de laquelle naissent le plus souvent 2 petits (les portées pouvant comporter de 1 à 4 nouveaux-nés). Ils ouvrent les yeux entre le 1er et le 3e jour et commencent à prendre une nourriture solide à environ 70 jours. Le sevrage a lieu au bout de 22 semaines. Les jeunes restent avec leur mère environ 2 ans.

Réparatition

Les jaguars vivent dans des lieux humides, comme les prairies marécageuses ou les forêts-galeries bordant les cours d’eau. Ils peuvent fréquenter des zones moins humides à la condition qu’elles soient traversées par des rivières. On les trouve jusqu’à 2 000 m d’altitude.

Le jaguar est présent dans les pays suivants : Argentine, Belize, Bolivie, Brésil, Colombie, Costa Rica, Équateur, Guyane, Guyane française, Guatemala, Honduras, Mexique, Nicaragua, Panama, Paraguay, Pérou, Surinam, Venezuela.

Statut

En dehors de la forêt amazonienne, le jaguar est pratiquement partout en fort déclin et ses populations en éliminé des parties les plus sèches de sa répartition (États-Unis et Mexique) et des pampas (en Argentine et au Paraguay). La fragmentation et la destruction de son habitat le rendent vulnérable, de plus en plus de lieux étant défrichés pour l’agriculture. Les jaguars sont également attaqués par les agriculteurs et les éleveurs qui n’en veulent pas sur leurs terres. Comme les jaguars ne cherchent pas à éviter l’homme, ils sont davantage massacrés que le puma, plus discret, et qui subsiste dans des zones où le jaguar a été exterminé.

Historique

Le jaguar fut jadis présent dans toute l’Amérique entre les latitudes d’environ 35° nord et sud. Sa répartition est limitée par le froid et l’altitude (il ne vit pas au-delà de 1 000 m). Le jaguar, aujourd’hui confiné aux zones de forêt dense, est plus petit que celui qui se trouvait jadis aux États- Unis.

Jusque dans les années 60, le jaguar était chassé pour sa fourrure. Lintervention de la Convention sur le Commerce international des espèces en danger (CITES) a fait efficacement diminuer cette chasse, quoique le braconnage existe toujours. La pression humaine entraîne une constante diminution des populations de jaguars qui entrent en concurrence à la fois avec les c hasseurs et les agriculteurs.

I es proies des jaguars sont elles-même chassées et diminuent en nombre, poussant le jaguar à se Pour les naturalistes, les taches de la face constituent des éléments de reconnaissance des individus. Du fait de l’inaccessibilité de leur milieu, seul le guidage radio donne des informations sur le comportement des jaguars, qui demeure très méconnu.

Vidéo : Le jaguar

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Le jaguar

← Article précédent: Népal (Terai): parc royal de Bardia Article suivant: Brésil (Mato Grosso):Pantanal


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site