Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ENVIRONNEMENT

Le Mérou rayé

Vous êtes ici : » » Le Mérou rayé ; écrit le: 24 mai 2012 par Hela modifié le 14 novembre 2014

Le Mérou rayé Le Mérou rayé

Le Mérou rayé , poisson de 40 cm, habite les eaux tropicales des océans Indien et Pacifique ; il vit aussi dans la mer du Japon, près des côtes septentrionales de Corée et des îles japonaises, mais on le rencontre également aux Seychelles et dans la mer Rouge. Il fréquente particulièrement la bordure des côtes japonaises, les eaux peu profondes et les fonds rocheux. Sa chair n’a pas grande valeur. E. rhyncholepis, de couleur brunâtre qui lui ressemble cependant par ailleurs, présente une tache blanche sur chaque écaille du corps. On le croise depuis les îles Bonin et Wakayama jusqu’à Madagascar. La moitié antérieure épineuse de sa nageoire dorsale a le bord foncé ou noir.

Le Mérou commun {Epinephelus fario)  est répandu dans l’océan Pacifique où il fréquente les côtes rocheuses et les herbiers. Il existe aussi sur les côtes coréennes et celles des îles japonaises voisines, en Afrique du Sud, en Mélanésie ainsi que dans la mer Rouge. Il mesure 40 cm et sa chair a très bon gout.



Epinephelus moara vit dans les eaux côtières du Japon, de la Corée, de la Chine et des îles Palau mais n’est nulle part abondant. Bien qu’il s’agisse d’une espèce des profondeurs, ses alevins se trouvent sur les hauts fonds et dans les mares subsistant à marée basse. Une autre espèce peuplant les eaux japonaises, E.fuscoguttatus, de couleur brune avec cinq grandes taches noires sous la nageoire dorsale, habite la région indo-pacifique autour des îles Bonin et Ryu-Kyu. Une sous-espèce analogue d’Epinephelus morrhua poecilonotus vit entre Tokyo et la Corée, dans la mer Rouge et le long de l’Afrique du Sud. Elle est brun rougeâtre avec cinq bandes transversales discontinues ou grosses taches de même couleur.

Dans les eaux chaudes de la partie occidentale de l’Atlantique, à proximité des côtes orientales de l’Amérique du Nord, de l’Amérique centrale et de l’Améri­que du Sud et avant tout au large des Caraïbes vivent seulement un petit nombre de Serrans du gentre Epinephelus. L’espèce la plus petite de cette région est E. guttatus mesurant environ 45 cm, tandis que E. mystacinus et E. morio atteignent 1 m et E. niveau et E. striatus 1,30 m. Les dimensions du géant parmi les Serrans, E. itajara, sont mentionnées à la page 62. E. morio a été capturé à 930 m de pro­fondeur dans le golfe du Mexique. D’autres espèces vivent pour la plupart dans les eaux moins profondes des récifs coralliens où elles se cachent dans les cre­vasses et cavités diverses. Les individus plus petits et juvéniles préfèrent les eaux peu profondes mais la profondeur de leur habitat augmente avec l’âge et la taille de leur corps. Nullement craintifs, ils observent un plongeur d’un œil curieux, sont amicaux, se laissent même caresser et nourrir d’un bon morceau de chair.

Vidéo : Le Mérou rayé

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Le Mérou rayé

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles