Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ENVIRONNEMENT

Les infections alimentaires : La brucellose

Vous êtes ici : » » Les infections alimentaires : La brucellose ; écrit le: 25 janvier 2012 par Mahfoudhi modifié le 17 novembre 2014

Les infections alimentaires : La brucelloseLa brucellose appelée aussi fièvre de Malte (où elle fut découverte) est une maladie bactérienne transmise à l’homme par les animaux d’élevage. Limitée d’abord aux zones méditerranéennes, elle s’est en­suite étendue à l’ensemble du globe. Elle est actuellement en nette ré­gression en France.

Qu’est-ce que la brucellose ?

La brucellose est une infection bactérienne due à Brucella Meîiten- sis. Ce germe s’introduit et se développe dans les cellules de l’organis­me, ce qui rend difficile sa mise en évidence et son traitement. La brucellose est transmise à l’homme par les animaux d’élevage tels que les moutons, les chèvres, et plus rarement les bovins et porcins. La contamination humaine survient de deux manières, soit par con­tact direct avec les animaux infectés (mode de contamination le plus fréquent) touchant ainsi surtout les professions les plus exposées (éle­veurs, employés d’abattoir, bouchers, vétérinaires), soit, plus rare­ment, à l’occasion de la consommation de produits laitiers non pasteurisés, surtout les fromages de chèvre de fabrication artisanale, ou de crudités contaminées par les fumiers. La brucellose est devenue rare en France, grâce au contrôle vétérinaire, à la pasteurisation des produits laitiers et à la vaccination des professionnels exposés.



Les symptômes

La brucellose se manifeste par une fièvre, des douleurs musculai­res et des sueurs nocturnes dégageant une odeur de paille mouillée. Plusieurs périodes fébriles de 10 à 15 jours chacune se succèdent ; on dit que la fièvre est ondulante. La rate, les ganglions et parfois le foie augmentent de volume. Il peut également survenir une atteinte arti­culaire (genou, articulation sacro-iliaque) ou une inflammation d’un testicule. Après la phase primaire d’invasion, la brucellose secondaire dure plusieurs semaines et se manifeste par une fatigue prolongée, des atteintes osseuses (bassin, hanche, vertèbres), parfois une ménin­gite ou une hépatite.

La brucellose chronique survient généralement après une brucellose secondaire, parfois d’emblée, et se traduit par une fatigue au moindre effort, des sueurs, des douleurs diffuses et parfois des éruptions cuta­nées allergiques lors des contacts avec le germe. Il existe parfois des foyers infectieux résiduels peu évolutifs dans les os, les méninges, le foie ou la rate.

La brucellose nécessite un long traitement par antibiotiques.

Vidéo: Les infections alimentaires : La brucellose

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur: Les infections alimentaires : La brucellose

← Article précédent: Article suivant:

Une réponse pour "Les infections alimentaires : La brucellose"

  1. resiliation mutuelle  25 avril 2012 at 13 h 48 min

    Bonjour,
    Est ce que cette maladie pouvait être mortelle?

    Répondre

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles