Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ENVIRONNEMENT

Les isotopes artificiels : Les traceurs simples

Vous êtes ici : » » Les isotopes artificiels : Les traceurs simples ; écrit le: 10 août 2012 par azza modifié le 13 novembre 2014

Les isotopes artificiels : Les traceurs simples

Les isotopes artificiels : Les traceurs simples

La technique des traceurs consistait à introduire directement dans le corps d’un animal ou d’un homme, un isotope radioactif dont on suivait l’évolution dans le temps au niveau de certains organes. C’est ainsi qu’à Copenhague G. de Hevesy et O. Chiewitz purent étudier, dès 1935, le métabolisme du phosphore chez le rat, en injectant à ce rongeur du phosphate de sodium contenant l’isotope radioactif 32P, de période égale à 14 jours, produit par le cyclotron de Berkeley, dont ils pouvaient sui­vre l’évolution grâce à sa radioactivité p~. Ils montrèrent ainsi qu’un atome de phos­phore séjourne en moyenne pendant deux mois dans l’organisme du rat avant d’être éliminé. Aux États-Unis, le cyclotron de Lawrence avait synthétisé un isotope ra­dioactif du sodium, 24Na. Lawrence lui-même, et son collègue Hamilton prirent un malin plaisir à des démonstrations qui n’auraient plus cours aujourd’hui… Leur ex­périence consistait à boire un verre d’eau contenant une certaine quantité de ce so­dium radioactif, et à guetter, avec un compteur, l’apparition, puis la décroissance de la radioactivité dans un de leurs bras  !



Des expériences plus sérieuses furent bientôt entreprises sur l’homme par les mé­decins. On put suivre le mécanisme de formation des globules rouges, donc la syn­thèse de l’hémoglobine, en utilisant comme traceurs des atomes radioactifs de fer. Pour leur part, les isotopes radioactifs de l’iode se révélèrent très efficaces pour tester le fonctionnement de la thyroïde. L’iode est en effet un élément d’importance ma­jeure dans la synthèse de l’hormone de croissance, qui se produit au niveau de cette glande.

Vidéo : Les isotopes artificiels : Les traceurs simples

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Les isotopes artificiels : Les traceurs simples

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles