Milieux polaire: les milieux polaires sont situés entre les deux pôles

> > Milieux polaire ; écrit le: 13 avril 2012 par chayma modifié le 7 mai 2019

Les pôles sont les points d’émergence de l’axe de rotation de la Terre. La légère inclinaison de cet axe sur le plan dans lequel la Terre tourne en une année autour du Soleil explique que les régions polaires, “arctique” dans l’hémisphère nord et «antarctique» dans l’hémisphère sud, sont successivement privées de la lumière et de la chaleur du Soleil pendant six mois. Chacune des régions polaires est limitée par un «cercle polaire», situé à 66° 30 de latitudes N. et S.

Les deux régions polaires

Malgré leurs caractères communs, les régions polaires arctique et antarctique sont très différentes. Alors que l’Arctique est un «trou» dans la partie supérieure du globe, l’Antarctique est une «bosse» à sa partie inférieure. La région arctique est un océan complètement glacé, transformé en une immense banquise bordée par les confins septentrionaux des continents américain et eurasiatique, dont certaines parties pénètrent à l’intérieur du cercle polaire arctique.

La région antarctique est au contraire un continent, d’une altitude moyenne supérieure à 2 000 mètres, certains sommets dépassant 5 000 mètres. Entièrement couvert par la plus grande réserve de glace d’eau douce du monde, dont l’épaisseur peut atteindre par endroits plus de 4 000 mètres, il est entouré d’un océan, lui-même partiellement glacé en hiver : selon les endroits, cette banquise peut s’étendre à 100 ou même 200 kilomètres au large.

La distance qui sépare les régions polaires arctique et antarctique est à l’origine de la différence de leur peuplement animal.

L’Arctique

Pendant l’hiver arctique, l’océan est transformé en une immense plaine blanche, de plus de 1 mètre d’épaisseur, trouée par les pointes de nombreux icebergs, et sur laquelle l’ours blanc règne en maître. Des chenaux d’eau libre dans la mer glacée et des trous de respiration sont entretenus par les phoques et les narvals. Le climat arctique, du fait des eaux moins froides de l’océan, est moins rigoureux que le climat antarctique. Dans les plaines et les montagnes des continents qui entourent l’océan Arctique, l’été très court, chaud et humide, est propice au développement d’algues, de mousses et de lichens, de petites plantes à fleurs et même d’arbustes rampants.

L’Antarctique

Ce continent très inhospitalier est le domaine des vents violents, les blizzards, qui peuvent atteindre 250 km/h. Il y fait encore plus froid que dans l’Arctique ; on y a enregistré des températures de – 88,3 °C, la température la plus basse jamais mesurée. Même en été, la température ne dépasse pas 0 °C. La vie animale, représentée par des colonies d’oiseaux particuliers (voir encadré), n’y est possible que grâce aux ressources alimentaires fournies par la mer, notamment par le plancton animal, le krill, constitué de petits crustacés parmi lesquels dominent des sortes de crevettes, les euphausiacés. Celles-ci se nourrissent aux dépens d’une immense réserve de plancton végétal, essentiellement constituée d’algues minuscules, les diatomée…

Vidéo : Milieux polaire

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Milieux polaire

← Article précédent: Milieux pélagiques Article suivant: Milieux souterrains


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site