Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ENVIRONNEMENT

Qu’est-ce qui différencie une eau de source d’une eau minérale ?

Vous êtes ici : » » Qu’est-ce qui différencie une eau de source d’une eau minérale ? ; écrit le: 12 mars 2012 par Hela modifié le 17 novembre 2014

Qu’est-ce qui différencie une eau de source d’une eau minérale ?Qu'est-ce qui différencie une eau de source d'une eau minérale ?

Les appellations d’eaux de source et d’eaux minérales sont strictement réglementées en Europe.

Issues de nappes d’eaux souterraines non polluées, protégées des rejets liés aux activités humaines, les eaux de source sont naturellement propres à la consommation. Toutes répondent à la législation des eaux potables, comme l’eau du robinet : contrairement aux États-Unis où les eaux peuvent être



Chimiquement, les seuls traitements autorisés sont l’aération, la décantation et la filtration, ce qui permet déliminer des éléments instables comme les gaz dissous, le fer et le manganèse. Les eaux de source sont généralement consommées à l’échelle régionale, le transport engendrant un surcroît de coût non négligeable.

Il existe en France une centaine de sources de ce type, dont la composition peut varier au gré des saisons. Les eaux de source, enfin, peuvent provenir de plusieurs émergences, ce qui n’est pas le cas des eaux minérales.

Les eaux minérales sont des eaux de source bactériologiquement saines, leur origine souterraine les préservant a priori de tout risque de pollution. Leur composition est généralement constante. Elles peuvent renfermer des oligoéléments et leur teneur en sels minéraux, qui leur confère parfois des vertus particulières, échappe à la législation de l’eau du robinet. Contrairement aux eaux de source, leurs vertus thérapeutiques sont estampillées par l’Académie Nationale de médecine et le ministère de la Santé.

Elles peuvent donc être prescrites en traitement préventif ou utilisées comme moyen thérapeutique, en cures thermales par exemple. Exemptes de traitement, elles voyagent beaucoup et s’exportent volontiers. Il existe un millier de sources en France et environ soixante-dix marques.

La France s’inscrit comme deuxième consommateur mondial d’eaux minérales, après l’Italie, les Émirats lui disputant cette place pour l’eau embouteillée, toutes catégories confondues.

Les eaux de table, pour terminer, sont rendues propres à la consommation par traitement et répondent à la législation des eaux potables, tout comme l’eau du robinet. Leur origine est indifférente et leur composition peut varier.

Les eaux minérales sont-elles toujours minéralisées ?

En France, certaines eaux minérales sont bien moins minéralisées que les eaux de source. Selon les marques, les teneurs en sels minéraux affichées varient de dix-neuf milligrammes par litre à plus de trois mille.

Les espèces les plus courantes sont le calcium Ca2+, le magnésium Mg2+, le sodium Na+, le potassium K+ (tous sous forme d’ions positifs), les chlorures Cl, les sulfates S042‘, les bicarbonates ou hydrogénocarbonates HC03‘ et les nitrates N03_, parfois le fluor F Les sels minéraux sont apportés par le

lessivage des sols par les eaux de pluie. Leur teneur dépend de la nature du bassin versant dont elles sont issues. Les eaux d’origine profonde, ou puisées dans des régions

Vidéo : Qu’est-ce qui différencie une eau de source d’une eau minérale ?

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Qu’est-ce qui différencie une eau de source d’une eau minérale ?

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles