Comment mesure-t-on la vitesse d’un glacier ?

> > Comment mesure-t-on la vitesse d’un glacier ? ; écrit le: 13 mars 2012 par Hela modifié le 17 novembre 2014

Comment mesure-t-on la vitesse d’un glacier ?

En 1840, le naturaliste géologue et paléontologue d’origine suisse Louis Agassiz (1807-1873) amorce une étude systématique du glacier d’Unteraar, en plantant en travers de la langue de glace des piquets alignés sur des repères pris sur les parois rocheuses. L’année suivante, tous les piquets s’étaient déplacés vers l’aval en s’inclinant dans le sens de la pente, ceux du milieu tout particulièrement, traduisant une plus grande vitesse de déplacement au centre et à la surface.

Actuellement, mesures in situ et observation directe restent de mise. Le suivi des glaciers s’effectue toujours directement, sur le terrain, par des méthodes manuelles, mais aussi par télédétection, grâce à des capteurs et radars embarqués sur des avions ou des satellites (Lansat, Spot…).

Dans le premier cas, des théodolites mesurent la position, d’une année sur l’autre, de balises plantées dans les glaces. Les pointages peuvent également s’effectuer par GPS.

La télédétection dans le domaine optique (c’est-à-dire des radiations visibles) consiste à corréler des images, c’est-à-dire à les comparer. La corrélation d’images prises avec des angles d’incidence forts donne accès au mouvement vertical de la glace. Le contraste, qui dépend de la rugosité du terrain, doit être suffisant. En été, ou lorsqu’il n’y a pas eu de chute de neige depuis longtemps, le contraste est moins bon.

L’imagerie radar à synthèse d’ouverture permet le suivi d’objets géologiques, dont l’écoulement de surface des glaciers, par interférométrie. Les ondes radio sont réfléchies par les inhomogénéités de la glace et les bords des matériaux ou interfaces roc-glace.

Deux acquisitions sont effectuées à deux instants différents, pas trop éloignés car au bout de quelques jours la méthode ne fonctionne plus par défaut de cohérence. Le traitement des images permet de remonter à la topographie du terrain.

Vidéo : Comment mesure-t-on la vitesse d’un glacier ?

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Comment mesure-t-on la vitesse d’un glacier ?

← Article précédent: Comment mesure-t-on le niveau de la mer ? Article suivant: Pourquoi un ski glisse-t-il ?


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site