Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ENVIRONNEMENT

Culture et relations hiérarchiques

Vous êtes ici : » » Culture et relations hiérarchiques ; écrit le: 13 mai 2012 par Samouha modifié le 14 novembre 2014

Il ne suffit pas que tous les membres d’une société partagent les mêmes conviction MIS et les mêmes projets pour que celle-ci fonctionne convenablement. Il faut aussi organiser la vie collective, diviser les tâches, répartir les responsabilités, contrôler les résultats. C’est en mettant en place des relations hiérarchiques au sein du groupe que l’on y parvient.

Les hiérarchies simplesCulture et relations hiérarchiques

Les hiérarchies simples s’établissent naturellement dans la vie familiale. Le père et (ou) la mère, les aînés, les petits forment une pyramide dont la première dimension est biologique. Les liens « verticaux » découlent des nécessités de la vie. mais l’affectivité forme un ciment solide et l’autorité est normalement accepté La forme de la famille varie de culture à culture, mais sa force tient partout au fait qu’elle est perçue comme une institution ancrée dans la nature et où chacun a, de droit, sa place.



La pyramide simple que constituent les aînés et les plus jeunes est nécessaire à l’acculturation de base, ce qui justifie son importance. On la retrouve, sous une loi me différente, à l’école entre le maître et ses élèves ou à l’atelier entre le patron, ses compagnons et les apprentis.

Les hiérarchies complexes à rôles assignés par la naissance

Les hiérarchies complexes qui arment la plupart des sociétés assurent la cohésion entre un nombre souvent considérable de groupes de base. Elles sont susceptibles de vaincre les obstacles redoutables du nombre, de la diversité et de la distance.

Dans beaucoup de cas, le rôle et le statut de l’individu lui sont assignés par la naissance. Ils sont transmissibles à ses enfants. Dans les cultures indo-européennes,I mi exemple, les trois grandes fonctions, le magistère moral des prêtres, la force des guerriers et le labeur des agriculteurs, des artisans et des commerçants, sont conçues comme inégales et peuvent donner, comme aux Indes, naissance à un régime de i listes fonctionnelles endogames. Les échanges indispensables entre les groupes sont réglementés par une coutume sévère et les manquements sanctionnés par un rejet impitoyable dans les catégorie de hors-castes.

← Article précédent: Article suivant:

Commentaires fermés.

Top articles