➔ ENVIRONNEMENT

La cellule animale

> > La cellule animale ; écrit le: 23 février 2012 par lamia modifié le 17 novembre 2014


 La cellule animale

Tous les etres vivants sont formes de cellules, qui sont les plus petits territoires de matiere vivante doues des pro- prietes liees a la vie. La cellule est l’unite structurale elementaire de la matiere vivante .

Structure de la cellule

Dimension : de quelques microns a quel-ques dizaines de microns (un micron : 1 p = 1/1 000 mm).
3 parties fondamentales :

La membrane

Controle les echanges de la cellule avec le monde exterieur.

Le cytoplasme

Ayant la consistance d’une gelee, c’est le siege des transformations chimiques cellulaires (synthese des proteines, etc.). II contient de nombreux organites cytoplasmiques, et en particulier des mitochondries, veritables centrales energetiques de la cellule.


Le noyau

Partie fondamentale de la c)Huie Particulierement riche en acides Cucleiques (ARN : acide ribonucleique 11 adN : acide desoxyribonucleique),c’est le centre de controle du metabolisme cellulaire et de la reproduction de la cellule. A l’interieur du noyau, disperses dans le sue nucleaire (nucleoplasme), on trouve un ou plusieurs nucleoles (riches en ARN) et des amas de chromatine. Au cours de la division cellulaire, la chromatine se structure en chromosomes (mole-cules d’ADN entourees par un manchon de proteines). Les acides nucleiques interviennent dans le fonctionnement de la cellule et dans la transmission des informations lors de la reproduction .

Constitution chimique de la cellule

  • Eau : 80 % a 90 % de la matiere vivante.
  • Sels mineraux : sodium, calcium, magnesium, potassium…
  • Substances organiques :
  • Glucides (sucres)
  • Lipides (graisses)

La division cellulaire : Mitose

La mitose se deroule en 4 phases successives destinees a repartir de fagon rigoureusement identique les molecules d’ADN entre les cellules-filles.
Prophase : individualisation des chromosomes a partir du reseau de chromatine. Le nombre des chromosomes est constant pour une même espèce (46 pour l’etre humain).
Metaphase : formation d’un faisceau de fibres orientant le sens de la division cellulaire (fuseau mitotique). Les chromosomes, fixes sur le fuseau, se disposent en plaque équatoriale , se fissurent longitudinalement et se dedoublent a la fin de la métaphase .

L’hérédité

La transmission des caracteres hereditaires d’un etre vivant a ses descendants s’effectue par F intermediate des chromosomes porteurs de genes et constitues d’ADN. Toute cellule normale porte la totalite des caracteres (c’est-a-dire tout le patrimoine genetique) de l’espece a laquelle elle appartient et qui caracterise cette espèce .

Les tissus

Les cellules sont les plus petites unites vivantes. Dans le corps humain, elles sont groupees en ensembles ordonnes, les tissus, qui servent de materiaux pour la formation des organes et des systemes. Un tissu est un ensemble de cellules semblablement differenciees en vue d’accomplir le meme travail au sein de l’organisme. Dans certains tissus, ces cellules sont etroitement associees a des elements non-cellulaires qui participent a ce meme travail. II existe 4 types fondamentaux de tissus : les tissus epitheliaux, les tissus de sou- tien (conjonctifs, osseux, cartilagineux), les tissus musculaires, les tissus nerveux.


Les tissus epitheliaux

Ce sont des assemblages de cellules etroitement juxtaposees. Non vasculari- ses, ils sont nourris par les tissus conjonctifs auxquels ils sont associes.

  • les tissus epitheliaux de revetemenJ tapissent les surfaces externes et internes-    les tissus epitheliaux de revetemenJ tapissent les surfaces externes et internes de l’organisme. Role : protec-tion. absorption, secretion, etc.
  • les tissus epitheliaux glandulaires sont organises en petites structures specialisées dans la fonction de secretion : les glandes.
  • Les glandes exocrines possedent un canal excreteur et rejettent leur secrétion à la surface de la peau ou d’une muqitfj se (glandes sebacee, sudoripare, salivaire, etc.).Les glances endocrines n’ont pas de canal excreteur et rejettent leur produit de secretion (hormone) directement dans le sang (glande thyroide, etc.).
  • Les glandes mixtes ont une secretion exocrine et une secretion endocrine (pancreas, sue pancreatique + insuline).

Les tissus conjonctifs

Les tissus conjonctifs sont des tissus d’emballage, de soutien, de remplissage. Richement vascularises, ils assurent en outre la nutrition et la defense des epi-theliums. Les tissus conjonctifs sont constitues de cellules (dont les plus caracteristiques sont les fibroblastes) et de fibres conjonctives (collagene, elastine, reticuline) dispersees dans une sub-stance fondamentale. On les trouve par tout dans l’organisme, sous forme de tis¬sus conjonctifs laches, serres, elastiques ou adipeux (graisseux) .


Vidéo : La cellule animale

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur: La cellule animale

← Article précédent: Energie nucléaire Article suivant: Régime fruits & légumes


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles