Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ENVIRONNEMENT

Le temps de la création : Danser avec son temps

Vous êtes ici : » » Le temps de la création : Danser avec son temps ; écrit le: 15 juillet 2013 par imen modifié le 11 novembre 2014

1

Danser avec son temps

La danse a un rapport privilégié avec le temps. Le danseur ou la danseuse doivent jouer d’une façon subtile avec le tempo de l’œuvre musicale sur laquelle ils évoluent, pour le respecter tout en l’adaptant à leur volonté de créer. Ils doivent trouver leur propre musicalité, leur propre respiration, en utilisant leur corps. Ils leur faut être à l’écoute de toutes les composantes du temps. Ils peuvent ensuite « les décaler, les transposer, les frag­menter, les combiner pour réduire ou distendre ce rapport au temps, et le tisser avec leur propre structuration interne. Le mouvement s’inscrit dans l’espace et modifie la position du corps. Cette transformation nécessite un certain temps pour se dérouler, écrivent T. Perez et A. Thomas, professeurs d’éduca­tion physique. Le temps, en danse, est un élément organisateur qui permet de construire la succession, de la ponctuer. Jouer avec le temps, instaurer un dialogue entre le temps et le mouve­ment suppose de connaître les éléments qui le régissent. » Le temps peut se structurer de façon intérieure, lorsque le danseur accompagne ses gestes d’une musique qui chante dans sa tête. Il peut aussi jouer de ses rythmes propres, celui de son cœur, de sa respiration, de ses déplacements sur la scène. Le corps peut être source de rythmes, mais aussi de sonorités.



Vidéo: Le temps de la création : Danser avec son temps

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Le temps de la création : Danser avec son temps

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles