Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ENVIRONNEMENT

Les fibres textiles : Le coton, un exemple de fibre textile

Vous êtes ici : » » Les fibres textiles : Le coton, un exemple de fibre textile ; écrit le: 3 mai 2012 par chiraz modifié le 14 novembre 2014

Le coton, un exemple de fibre textileLes fibres textiles : Le coton, un exemple de fibre textile

Le terme « coton » aurait pour origine le mot sanscrit karpasa-i, proche du grec karpaso et du latin carbasus, trois termes désignant un tissu fin. Mais c’est le nom arabe qutun ou kutun qui aurait donné naissance au nom coton ou au Cotton des Anglo-Saxons.

La découverte et l’utilisation du coton par l’homme ont eu lieu sur différents  continents à des époques sensiblement identiques remontant à la préhistoire. Les plus anciens fragments de cotonnades connus ont été trou­vés au Pakistan, dans la vallée de l’Indus, et en Nubie et datent d’environ 2500 ans avant notre ère. Les premiers textes faisant référence au coton sont des textes hindous datant de -1500 ans; vers 450 ans av. J.-C., Hérodote écrivit : « il existe aux Indes des arbres qui fournissent une laine dont la qualité est supérieure à celle des moutons ». L’Inde semble être l’un des plus anciens centres de culture du cotonnier. Le coton brut et la fibre étaient envoyés par caravane jusqu’à la mer Rouge, puis étaient distribués dans tout le bassin méditerranéen, par l’intermédiaire des Sarrasins. Cependant, la culture et le commerce ne se sont pas limités à l’Ancien Monde, puisque des fragments de tissu datant de 2 500 ans av. J.-C. ont été découverts dans les Andes et au Mexique. De nombreuses espèces de coton sont originaires d’Amérique latine et étaient cultivées au Mexique, au Guatemala, en Colombie et au Pérou.



Au Moyen Âge, des botanistes affirment que le cotonnier «porte une brebis entière avec ses os, son sang et sa laine », d’où le nom allemand du coton Baumwolle, « laine d’arbre ». À cette époque, en France, le coton est utilisé sous forme de bourre, au xive siècle comme rembourrage de vêtements et courtepointes, au xve siècle dans la fabrication des mèches à chandelles puis de tissus (« futaines, bombasins et boucassins ») et au xvnesiècle dans la confection de rubans appelés « coûtions ». Les grandes régions cotonnières françaises se situent alors dans le Nord et l’Est, en Haute- Normandie et dans le Sud-est autour de Montpellier. Aux xvne et xvme siècles, des graines de coton sont introduites aux États-Unis, où le développement de la culture ira de pair avec celui de l’esclavage. En Europe, l’expansion des toiles de coton marque le développement d’une industrie moderne. L’Angleterre devient un centre important de manufactures et de commerce cotonnier. L’apparition des premières machines à filer et celle des premières égreneuses représentent un atout important pour cette industrie. De nombreuses améliorations technologiques vont conduire, tout au long du xixe siècle, à un développement considérable de la culture et de l’industrie du coton, qui l’ont fait surnommer « l’or blanc ». Les progrès scientifiques n’ont de cesse d’améliorer la culture et la qualité de la fibre.

Vidéo : Les fibres textiles : Le coton, un exemple de fibre textile

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Les fibres textiles : Le coton, un exemple de fibre textile

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles